Carbone : Différence entre versions

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
 
(10 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
<b>Carbone</b> (élément) (non métal)  
+
<b>Carbone</b> élément chimique naturel ([[non-métaux]])  
  
 
Symbole chimique : C
 
Symbole chimique : C
  
Origine du nom : du latin <em>carbo - carbonis</em>, " charbon ". Carbone (n. m.)
+
Origine du nom : du latin <em>carbo - carbonis</em> charbon. Antoine [[Lavoisier]] a démontré que le [[charbon]], le [[graphite]] et le [[diamant]], étaient constitués d’un même élément, il l'appela <em>carbone</em> de manière à le distinguer du mot français "charbon". Carbone (n. m.) (en anglais <em>carbon</em>).
 +
 +
[[Élément]] chimique de numéro atomique : 6 ; de masse atomique : 12 (La masse atomique du carbone 12, [[iso]]tope <sup>12</sup>C (M = 12), a été choisi comme base de référence pour le calcul des masses atomiques des éléments) ; ion 4<sup>+</sup> de rayon 0,016 nm. [[Clarke]] : 200 à 300 grammes par tonne.
 +
 
 +
<b>Le carbone</b> élément solide, qui existe à l'état pur sous diverses formes, dont le [[diamant]], (blanc transparent et très dur : 10 sur l'échelle de [[Mohs]]) ; et le [[graphite]], (noir à gris foncé, tendre et opaque). De la [[série]] chimique des [[non-métaux]], du groupe des [[cristallogènes]]. (<font color="#0000FF">voir dans le</font> [[Tableau périodique des éléments]]).<br>
 +
Le carbone fond à 3 600°C et bout à 4 800°C. Densité : 3,5. C'est surtout sous forme de gaz carbonique CO<sub>2</sub> que son rôle est important dans la cristallisation de nombreuses [[roche]]s [[magmatique]]s et dans celle des roches [[sédimentaire]]s carbonatées. Le CO<sub>2</sub>, qui est présent (actuellement) à 0,03 % dans l'atmosphère terrestre, entre dans le cycle biologique à partir duquel il est concentré dans des roches particulières : les [[charbon]]s et les [[pétrole]]s. Beaucoup de [[minéraux]] et [[roche]]s sont des [[carbonates]], notamment les diverses formes de [[calcaire]] ([[calcite]], [[craie]], [[marbre]]…).
  
Élément naturel de numéro atomique : 6 ; de masse atomique : 12 (La masse atomique du carbone 12, [[iso]]tope <sup>12</sup>C (M = 12), a été choisi comme base de référence pour le calcul des masses atomiques des éléments) ; ion 4<sup>+</sup> de rayon 0,016 nm. [[Clarke]] : 200 à 300 grammes par tonne. (<font color="#0000FF">Voir dans le</font> [[Tableau périodique des éléments]].)
+
Le carbone est présent sur [[Terre]] depuis la formation de celle-ci, mais il n'est pas directement issu du [[Big Bang]] ([[nucléosynthèse primordiale]]). Le carbone est en revanche produit en masse dans le cœur des [[étoile]]s très massives (réaction triple alpha). (<font color="#0000FF">voir à</font> l'[[Origine des éléments]]).<br>
 +
La forme la plus connue du carbone est le dioxyde de carbone CO<sub>2</sub>, un des composants [[gaz]]eux de l'[[atmosphère]] terrestre, arrivant en quatrième position avec environ 0,03 % mais loin derrière l'[[azote]] 78,11 %, l'[[oxygène]] 20,953 % et l'[[argon]] 0,934 %).<br>
 +
Le carbone possède trois [[isotope]]s stables dans la nature, <sup>12</sup>C (98,8%), <sup>13</sup>C (1,1%) et le <sup>14</sup>C (traces), couramment utilisé pour la datation d'objets [[archéologique]]s.
  
Métalloïde qui existe à l'état pur sous diverses formes ([[diamant]], [[graphite]], etc.), qui fond à 3 600°C et bout à 4 800°C. Densité : 3,5. C'est surtout sous forme de gaz carbonique CO<sub>2</sub> que son rôle est important dans la cristallisation de nombreuses [[roche]]s [[magmatique]]s et dans celle des roches [[sédimentaire]]s carbonatées. Le CO<sub>2</sub>, qui est présent (actuellement) à 0,03 % dans l'atmosphère terrestre, entre dans le cycle biologique à partir duquel il est concentré dans des roches particulières : les [[charbon]]s et les [[pétrole]]s.
+
Élément indispensable et omniprésent, le carbone est la base de la [[chimie]] organique avec l'[[hydrogène]]. (<font color="#0000FF">voir à</font> [[Chimie]]).
  
Utilisations : innombrables.  
+
*Utilisations : innombrables.  
 +
<hr>
  
 
*<b>Carbone (oxyde de : )</b> (n. m.) L'oxyde de carbone (CO) est un produit de la combustion incomplète des composés carbonés, il est d'une grande toxicité !
 
*<b>Carbone (oxyde de : )</b> (n. m.) L'oxyde de carbone (CO) est un produit de la combustion incomplète des composés carbonés, il est d'une grande toxicité !
*<b>Carbone 14</b> (n. m.) : isotope radioactif <sup>14</sup>C du carbone, dont la [[période]] est de 5 730 ans, utilisé en [[radiochronologie]] pour des mesures de temps récents (50 000 ans au maximum). Ce système de datation des objets archéologiques et des fossiles, a été mis au point, à la suite de ses travaux sur le carbone 14, par le chimiste américain Willard Frank <b>Libby</b>, (Grand Valley, Colorado 1908 - Los Angeles, Californie, 1980), prix Nobel 1960.  
+
*<b>Carbone 14</b> (n. m.) : [[isotope]] [[radioactif]] <sup>14</sup>C du carbone, dont la [[période]] est de 5 730 ans, utilisé en [[radiochronologie]] pour des mesures de temps récents (50 000 ans au maximum). Ce système de datation des objets [[archéologique]]s et des [[fossile]]s, a été mis au point, à la suite de ses travaux sur le "carbone 14", par le chimiste américain Willard Frank <b>Libby</b>, (Grand Valley, Colorado 1908 - Los Angeles, Californie, 1980), prix Nobel 1960.  
  
*<b>Carbonifère</b> (n. m.) : Nom, initié par W.D. Conybeare en 1822, d'une [[période]] de l'[[ère]] [[Primaire]]. Origine du nom : du latin <em>carbo - carbonis</em>, chaux et <em>ferre</em>, porter, car les terrains en sont souvent riches en houille. (<font color="#0000FF">Voir : l'échelle des </font> [[temps géologiques]])
+
*<b>[[Carbonifère]]</b> (n. m.) : Nom, initié par W.D. Conybeare en 1822, d'une [[période]] de l'ex  [[Ère_Primaire|Primaire]]. Origine du nom : du latin <em>carbo - carbonis</em>, chaux et <em>ferre</em>, porter, car les terrains en sont souvent riches en [[houille]]. <br><font color="#0000FF">Voir : l'échelle des </font> [[temps géologiques]].
 
*<b>Carbonifère</b> (adj.) : riche en carbone, en dérivés du carbone…  
 
*<b>Carbonifère</b> (adj.) : riche en carbone, en dérivés du carbone…  
  
*<b>Carbonate</b> (n. m.) : [[minéral]] caractérisé par la présence de l'ion (CO<sub>3</sub>)<sup>2-</sup>. Les carbonates sont nombreux mais peu abondants, trois d'entre-eux mis à part : la [[calcite]], l'[[aragonite]], la [[dolomie]]. En chimie : sel ou esther de l'acide carbonique.
+
*<b>Carbonate</b> (n. m.) : [[minéral]] caractérisé par la présence de l'[[ion]] (CO<sub>3</sub>)<sup>2-</sup>. Les carbonates sont nombreux mais peu abondants, trois d'entre-eux mis à part : la [[calcite]], l'[[aragonite]], la [[dolomie]].  
 +
**<b>Carbonate</b> (n. m.) : Terme de [[chimie]], sel ou ester de l'acide carbonique.
 +
**<b>Bicarbonate</b> (n. m.) : Terme de chimie, sel qui contient un atome d'[[hydrogène]] [[acide]] (-HCO<sub>3</sub> (ex : bicarbonate de soude)
 
*<b>Carbonaté - carbonatées</b> (adj.) :
 
*<b>Carbonaté - carbonatées</b> (adj.) :
*<b>Roches carbonatées</b> : [[roche]]s [[sédimentaire]]s formées à 50 % minimum de carbonates (voir ci-avant). Les roches carbonatées représentent 20 % des roches sédimentaires, couvrent de vastes superficies continentales et sont d'iune grande importance économique. Elles font l'objet de plusieurs classifications, dont la classification dichotomique de R.J. Dunham et celle de R. Folk…
+
*<b>Roches carbonatées</b> : [[roches sédimentaires]] formées à 50 % minimum de carbonates (voir ci-avant). Les roches carbonatées représentent 20 % des roches sédimentaires, couvrent de vastes superficies continentales et sont d'une grande importance économique. Elles font l'objet de plusieurs classifications, dont la classification dichotomique de R.J. Dunham et celle de R. Folk…
 
 
*<b>Carbonatite</b> (n. f.) : Les carbonatites sont des [[roche]]s [[magmatique]]s grenues exceptionnelles, constituées à 80 % de grands [[cristaux]] de carbonates (calcite pour les " sövites ", calcite et dolomie pour les " béforsites ", et parfois aussi [[ankérite]] et [[sidérite]]), et d'une très grande variété de minéraux accessoires, riches en [[minerai]]s valorisants, qui contribuent souvent à leur donner un intérêt économique.
 
  
 +
*<b>Carbonatite</b> (n. f.) : Les carbonatites sont des [[roches magmatiques]] grenues exceptionnelles, constituées à 80 % de grands [[cristaux]] de carbonates (calcite pour les " sövites ", calcite et dolomie pour les " béforsites ", et parfois aussi [[ankérite]] et [[sidérite]]), et d'une très grande variété de minéraux accessoires, riches en [[minerai]]s valorisants, qui contribuent souvent à leur donner un intérêt économique.
  
 
*<b>Carbonique</b> (adj.) :  
 
*<b>Carbonique</b> (adj.) :  
Ligne 33 : Ligne 42 :
 
*<b>Carbonification</b> ou <b>Carbonisation</b> (n. f.) : processus complexe au cours duquel des matières organiques (végétaux accumulés) vont, peu à peu sous l'effet de la chaleur liée à l'ensevelissement, se transformer en charbon…
 
*<b>Carbonification</b> ou <b>Carbonisation</b> (n. f.) : processus complexe au cours duquel des matières organiques (végétaux accumulés) vont, peu à peu sous l'effet de la chaleur liée à l'ensevelissement, se transformer en charbon…
 
   
 
   
*<b>Carboniser</b> (v. tr. et pr.) : réduire en charbon sous l'effet de la chaleur : <em>les poutres ont été carbonisées par l'incendie - les poutres se sont carbonisées au cours de l'incendie</em>. Cuire ou rotir à l'excès : <em>Oublié dans le four, le rôti était pratiquement carbonisé</em>.   
+
*<b>Carboniser</b> (v. tr. et pr.) : réduire en charbon sous l'effet de la chaleur : <em>les poutres ont été carbonisées par l'incendie - les poutres se sont carbonisées au cours de l'incendie</em>. Cuire ou rôtir à l'excès : <em>Oublié dans le four, le rôti était pratiquement carbonisé</em>.   
  
 
*<b>Carbochimie</b> (n. f.) : chimie industrielle des produits dérivés issus de la cokéfaction de la houille. Ces produits (ammoniac, méthane, éthylène, acétylène, benzols, etc.) sont utilisés comme intermédiaires de la synthèse de nombreux corps (plastiques, colorants, etc.) ; bien que la pétrochimie ait largement pris la place qu'occupa à une époque la carbochimie…  
 
*<b>Carbochimie</b> (n. f.) : chimie industrielle des produits dérivés issus de la cokéfaction de la houille. Ces produits (ammoniac, méthane, éthylène, acétylène, benzols, etc.) sont utilisés comme intermédiaires de la synthèse de nombreux corps (plastiques, colorants, etc.) ; bien que la pétrochimie ait largement pris la place qu'occupa à une époque la carbochimie…  
Ligne 44 : Ligne 53 :
  
 
*<b>Carbure</b> (n. m.) : combinaison  binaire du carbone avec un métal (carbure de [[calcium]], carbure de [[silicium]],…).
 
*<b>Carbure</b> (n. m.) : combinaison  binaire du carbone avec un métal (carbure de [[calcium]], carbure de [[silicium]],…).
 +
*<b>Hydrocarbure</b> (n. m.) de <em>hydro</em>, préfixe tiré du grec <em>hudôr</em>, eau, et de <em>carbure</em> : Terme de chimie désignant les corps composés exclusivement de carbone et d'[[hydrogène]] ; très abondants dans la nature (dans les [[pétrole]]s, etc.), ils sont utilisés dans la fabrication de nombreux produits chimiques. > <br><font color=blue>Voir : </font>[[Combustibles fossiles]].
 +
 +
*<b>Carburation</b> (n. f.) : Addition de carbone à un métal.
 +
*<b>Carburer</b> (v. tr.) : additionner de carbone (ex: carburer du [[fer]]).
  
 
*<b>Carborundum</b> (n. m. nom déposé) : carbure de silicium SiC, préparation industrielle utilisée comme abrasif et dont on retrouve des sous-produits dans certains commerces où ses cristallisations sont présentées comme étant des produits naturels…
 
*<b>Carborundum</b> (n. m. nom déposé) : carbure de silicium SiC, préparation industrielle utilisée comme abrasif et dont on retrouve des sous-produits dans certains commerces où ses cristallisations sont présentées comme étant des produits naturels…
  
 +
Et aussi :
  
 +
*<b>Carburant</b> (adj.) : qui contient une matière combustible.
 +
*<b>Carburant</b> (n. m.) : combustible qui, mélangé à l'air, est facilement combustible
 +
*<b>Carburation</b> (n. f.) : Mélange de l'air (un comburant principalement le di[[oxygène]] O<sub>2</sub>) et du carburant dans les moteurs à explosion.
  
 +
*<b>Carburer</b> (v. intr.) : Faire la carburation (" Ce moteur carbure bien "), (" Toto carburait au gros rouge ").
 +
*<b>Carburer</b> (v. intr.) (language populaire) : Aller bien, marcher, fonctionner (" Ça carbure mon poto ? ")
  
 
<hr>
 
<hr>
 
<font color="#0000FF">Retour à</font> [[Liste alphabétique des éléments naturels]]
 
<font color="#0000FF">Retour à</font> [[Liste alphabétique des éléments naturels]]

Version actuelle datée du 2 octobre 2011 à 13:20

Carbone élément chimique naturel (non-métaux)

Symbole chimique : C

Origine du nom : du latin carbo - carbonis charbon. Antoine Lavoisier a démontré que le charbon, le graphite et le diamant, étaient constitués d’un même élément, il l'appela carbone de manière à le distinguer du mot français "charbon". Carbone (n. m.) (en anglais carbon).

Élément chimique de numéro atomique : 6 ; de masse atomique : 12 (La masse atomique du carbone 12, isotope 12C (M = 12), a été choisi comme base de référence pour le calcul des masses atomiques des éléments) ; ion 4+ de rayon 0,016 nm. Clarke : 200 à 300 grammes par tonne.

Le carbone élément solide, qui existe à l'état pur sous diverses formes, dont le diamant, (blanc transparent et très dur : 10 sur l'échelle de Mohs) ; et le graphite, (noir à gris foncé, tendre et opaque). De la série chimique des non-métaux, du groupe des cristallogènes. (voir dans le Tableau périodique des éléments).
Le carbone fond à 3 600°C et bout à 4 800°C. Densité : 3,5. C'est surtout sous forme de gaz carbonique CO2 que son rôle est important dans la cristallisation de nombreuses roches magmatiques et dans celle des roches sédimentaires carbonatées. Le CO2, qui est présent (actuellement) à 0,03 % dans l'atmosphère terrestre, entre dans le cycle biologique à partir duquel il est concentré dans des roches particulières : les charbons et les pétroles. Beaucoup de minéraux et roches sont des carbonates, notamment les diverses formes de calcaire (calcite, craie, marbre…).

Le carbone est présent sur Terre depuis la formation de celle-ci, mais il n'est pas directement issu du Big Bang (nucléosynthèse primordiale). Le carbone est en revanche produit en masse dans le cœur des étoiles très massives (réaction triple alpha). (voir à l'Origine des éléments).
La forme la plus connue du carbone est le dioxyde de carbone CO2, un des composants gazeux de l'atmosphère terrestre, arrivant en quatrième position avec environ 0,03 % mais loin derrière l'azote 78,11 %, l'oxygène 20,953 % et l'argon 0,934 %).
Le carbone possède trois isotopes stables dans la nature, 12C (98,8%), 13C (1,1%) et le 14C (traces), couramment utilisé pour la datation d'objets archéologiques.

Élément indispensable et omniprésent, le carbone est la base de la chimie organique avec l'hydrogène. (voir à Chimie).

  • Utilisations : innombrables.

  • Carbone (oxyde de : ) (n. m.) L'oxyde de carbone (CO) est un produit de la combustion incomplète des composés carbonés, il est d'une grande toxicité !
  • Carbone 14 (n. m.) : isotope radioactif 14C du carbone, dont la période est de 5 730 ans, utilisé en radiochronologie pour des mesures de temps récents (50 000 ans au maximum). Ce système de datation des objets archéologiques et des fossiles, a été mis au point, à la suite de ses travaux sur le "carbone 14", par le chimiste américain Willard Frank Libby, (Grand Valley, Colorado 1908 - Los Angeles, Californie, 1980), prix Nobel 1960.
  • Carbonifère (n. m.) : Nom, initié par W.D. Conybeare en 1822, d'une période de l'ex Primaire. Origine du nom : du latin carbo - carbonis, chaux et ferre, porter, car les terrains en sont souvent riches en houille.
    Voir : l'échelle des temps géologiques.
  • Carbonifère (adj.) : riche en carbone, en dérivés du carbone…
  • Carbonate (n. m.) : minéral caractérisé par la présence de l'ion (CO3)2-. Les carbonates sont nombreux mais peu abondants, trois d'entre-eux mis à part : la calcite, l'aragonite, la dolomie.
    • Carbonate (n. m.) : Terme de chimie, sel ou ester de l'acide carbonique.
    • Bicarbonate (n. m.) : Terme de chimie, sel qui contient un atome d'hydrogène acide (-HCO3 (ex : bicarbonate de soude)
  • Carbonaté - carbonatées (adj.) :
  • Roches carbonatées : roches sédimentaires formées à 50 % minimum de carbonates (voir ci-avant). Les roches carbonatées représentent 20 % des roches sédimentaires, couvrent de vastes superficies continentales et sont d'une grande importance économique. Elles font l'objet de plusieurs classifications, dont la classification dichotomique de R.J. Dunham et celle de R. Folk…
  • Carbonatite (n. f.) : Les carbonatites sont des roches magmatiques grenues exceptionnelles, constituées à 80 % de grands cristaux de carbonates (calcite pour les " sövites ", calcite et dolomie pour les " béforsites ", et parfois aussi ankérite et sidérite), et d'une très grande variété de minéraux accessoires, riches en minerais valorisants, qui contribuent souvent à leur donner un intérêt économique.
  • Carbonique (adj.) :
    • acide carbonique, acide faible (H2CO3) qui ne se rencontre jamais à l'état libre  ;
    • gaz carbonique, ou Anhydride : dioxyde de carbone (CO2) ;
    • neige carbonique gaz carbonique solidifié.
  • Carbonatation (n. f.) : terme de chimie, neutralisation d'une base par l'acide carbonique.
  • Carbonification ou Carbonisation (n. f.) : processus complexe au cours duquel des matières organiques (végétaux accumulés) vont, peu à peu sous l'effet de la chaleur liée à l'ensevelissement, se transformer en charbon…
  • Carboniser (v. tr. et pr.) : réduire en charbon sous l'effet de la chaleur : les poutres ont été carbonisées par l'incendie - les poutres se sont carbonisées au cours de l'incendie. Cuire ou rôtir à l'excès : Oublié dans le four, le rôti était pratiquement carbonisé.
  • Carbochimie (n. f.) : chimie industrielle des produits dérivés issus de la cokéfaction de la houille. Ces produits (ammoniac, méthane, éthylène, acétylène, benzols, etc.) sont utilisés comme intermédiaires de la synthèse de nombreux corps (plastiques, colorants, etc.) ; bien que la pétrochimie ait largement pris la place qu'occupa à une époque la carbochimie…
  • Carbonado (n. m.) : mot espagnol carbonado, " charbonné ". Agrégats arrondis de diamant finement cristallisés, que leur couleur noire rend impropres aux emplois de joaillerie, mais très utiles à l'industrie des abrasifs.
  • Carbonamétrie ou Calcimétrie (n. f.) du latin calx - calcis, chaux et du grec metron, mesure : opération et résultat de la mesure des proportions de carbonate de calcium d'une roche…
  • Carbonyle (n. m.) : radical bivalent C=O possédé par les aldéhydes, les cétones et les composés résultant de l'union du fer ou du nickel avec l'oxyde de carbone.
  • Carbure (n. m.) : combinaison binaire du carbone avec un métal (carbure de calcium, carbure de silicium,…).
  • Hydrocarbure (n. m.) de hydro, préfixe tiré du grec hudôr, eau, et de carbure : Terme de chimie désignant les corps composés exclusivement de carbone et d'hydrogène ; très abondants dans la nature (dans les pétroles, etc.), ils sont utilisés dans la fabrication de nombreux produits chimiques. >
    Voir : Combustibles fossiles.
  • Carburation (n. f.) : Addition de carbone à un métal.
  • Carburer (v. tr.) : additionner de carbone (ex: carburer du fer).
  • Carborundum (n. m. nom déposé) : carbure de silicium SiC, préparation industrielle utilisée comme abrasif et dont on retrouve des sous-produits dans certains commerces où ses cristallisations sont présentées comme étant des produits naturels…

Et aussi :

  • Carburant (adj.) : qui contient une matière combustible.
  • Carburant (n. m.) : combustible qui, mélangé à l'air, est facilement combustible
  • Carburation (n. f.) : Mélange de l'air (un comburant principalement le dioxygène O2) et du carburant dans les moteurs à explosion.
  • Carburer (v. intr.) : Faire la carburation (" Ce moteur carbure bien "), (" Toto carburait au gros rouge ").
  • Carburer (v. intr.) (language populaire) : Aller bien, marcher, fonctionner (" Ça carbure mon poto ? ")

Retour à Liste alphabétique des éléments naturels