Étoile

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Étoile (n. f.) : Astre de forme approximativement sphérique essentiellement composée de gaz, dont le mouvement apparent est imperceptible lors d'une observation de courte durée et qui brille de sa propre lumière.
La nuit, les étoiles sont visibles, cette observation à l’œil nu a été la première forme d’astronomie.

Les étoiles sont le principal constituant de l'Univers visible. Les étoiles sont regroupées au sein de galaxies qui contiennent plusieurs centaines de milliards d’étoiles. La Voie lactée, notre galaxie, serait composée de 200 à 400 milliards d’étoiles.
Les étoiles, à l'instar du Soleil, qui est une étoile ordinaire (= d'un type très courant), produisent elles-mêmes leur énergie, l'hydrogène est leur principal constituant et leur énergie provient de réactions de fusion thermonucléaire de l'hydrogène (qui combinent 4 noyaux d'atomes d'hydrogène (4 protons) pour former un noyau d'atome d'hélium. Voir l'origine des éléments).

Ciel étoilé.jpg
Ciel étoilé.
  • La formation d’étoiles résulte de la contraction d'un nuage de gaz riche en hydrogène, suite au Big Bang.
  • Les différentes étoiles :
    • naines brunes sont des étoiles "manquées" ;
    • naines rouges sont les plus petites étoiles en tant que telles, mais ce sont les plus abondantes : au moins 80 % des étoiles de notre Galaxie ;
    • naines jaunes sont des étoiles de taille moyenne, comme notre Soleil, qui deviendra une :
    • géante rouge, phase intermédiaire annonçant la fin d’existence de l’étoile, puis une :
    • naine blanche, une étoile "morte" donnant, soit :
      • en explosant, une nébuleuse type "super nova", soit une :
      • naine noire, qui est une naine blanche se refroidissant très lentement ;
    • géante bleue, étoile très chaude et brillante, puis devient une :
    • supergéante rouge qui deviendra, selon sa masse une :
    • étoile variable.
Cycle du soleil.jpg
Vie d'une étoile : le Soleil.
  • On présume que la formation des galaxies est une résultante de la théorie du Big Bang. Dans les débuts de l'Univers, les gaz étaient répartis à peu près équitablement dans l'espace. Au fur et à mesure du refroidissement de l'Univers, du gaz a commencé sa condensation, ce qui allait plus tard devenir les premières galaxies. A ce stade, l'Univers était presque exclusivement constitué de matière noire, d'hydrogène, et d'hélium gazeux, qui commencèrent à se condenser pour constituer les premières étoiles. Ces étoiles se sont ensuite rassemblées en petits groupes sous l'effet de leur propre gravité, puis en plus grands groupes, puis en groupes encore plus grands, ainsi se formèrent les premières galaxies.
  • Le Soleil est une étoile de type naine jaune, l'étoile centrale du système solaire, et aussi la plus proche de la Terre, à une année-lumière. La seconde étoile la plus proche de la Terre, "Proxima du Centaure", est à 250 000 années-lumière.

Les distances qui séparent la Terre des étoiles, s'expriment en années de lumière, ou en parsec
NB : Une année-lumière (ou année de lumière) est exactement égale à : 9 460 730 472 580,8 km.

Cf : Planète et étoile filante.


Retour à Exogéologie : objets et vocabulaire