Trou noir

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Un trou noir, en astrophysique, est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. De tels objets n’émettent donc pas de lumière et sont alors noirs, ils ne sont pas directement observables, mais l'existence des trous noirs est une certitude pour la quasi-totalité de la communauté scientifique.

Le concept de trou noir a émergé à la fin du XVIIIe siècle dans le cadre de la gravitation universelle d’Isaac Newton. Cependant, ce n’est qu’au début du XXe siècle et avec l’avènement de la relativité générale d’Albert Einstein que le concept de trou noir devient plus qu’une curiosité.

Il existe plusieurs sortes de trous noirs :

_trou noir stellaire, il se forme à la suite de l’effondrement gravitationnel d’une étoile;
_trous noirs super-massifs (ou trous noirs galactiques), on les trouve au centre des galaxies, ils ont une masse pouvant aller jusqu’à plusieurs milliards de masses solaires;
_trous noirs intermédiaires, entre les deux échelles de masse des précédents, on pense qu’ils existent avec une masse de quelques milliers de masses solaires;
_trous noirs primordiaux, de masse bien plus faible, qui auraient été formés au début de l’histoire de l’Univers, au Big Bang, leur existence n’est pas confirmée.
  • Aujourd’hui, de nombreuses observations montrent qu’à peu près toutes les grosses galaxies possèdent un trou noir super-massif en leur centre. C’est par exemple le cas de notre Voie lactée, son centre est un trou noir super-massif dont la masse est égale à 4 millions de fois celle du Soleil.



Retour à Exogéologie : objets et vocabulaire