Hélium

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Hélium élément naturel des gaz nobles (ou gaz rares).

Symbole chimique : He

Origine du nom : du grec hélios Soleil. Hélium (n. m.) Emprunté et francisé depuis l’anglais "helium" en 1868.

Élément chimique de numéro atomique : 2 ; de masse atomique : 4 ; point d'ébulition : -268,9 °C

L’hélium est l'élément le plus abondant dans l’Univers après l’hydrogène. Gaz noble incolore, inodore, insipide et ininflammable, composé du corps simple de l’hélium (He). Il est en outre très léger et en pratique chimiquement inerte. (voir dans le Tableau périodique des éléments.)

L'hélium, fut découvert en en 1868 par l'astronome français Jules Janssen comme une raie jaune brillante dans le spectre de la chromosphère du Soleil, première indication de l'hélium ; nommé par le chimiste anglais Edward Frankland ; découvert sur terre en 1895 par le chimiste britannique Ramsay.

L'hélium est le deuxième élément le plus abondant dans l'Univers connu (après l'hydrogène) et en constitue 23 %, pratiquement tout l'hélium a été produit lors de la nucléosynthèse primordiale dans les minutes suivant le Big Bang (voir l'origine des éléments).
Presque tout l'hélium sur Terre provient de la radioactivité.

  • L'hélium a 2 isotopes stables :
    • 4He, le plus abondant,
    • 3He.

Comme l'hélium est plus léger que l'air, il peut être utilisé pour gonfler des dirigeables et des ballons libres ou captifs. Bien que l'hydrogène ait une force portante approximativement 7 % supérieure, l'hélium a l'avantage d'être incombustible.


Retour à Liste alphabétique des éléments naturels