Origine des noms de minéraux

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Origine des noms de minéraux

(page en cours...) L’origine de certains noms anciens de minéraux, remonte à l’Antiquité, exemple: la galène nommée par Pline l'Ancien ; le cinabre nommé par Théophraste...
Nombre de dénominations ont une origine latine et grecque (mais aussi arabe, germanique, …). On utilise aussi des préfixes (tels que : clino-, ortho-, para-, méta-, pseudo-, ...), impliquant des modifications de structure, une déshydratation ou des ressemblances avec un autre minéral.
En général, le nom d’un minéral provient d’un des critères suivants :

  • Dédicace à une personnalité qui s’est illustrée en minéralogie ou dans une science annexe, exemple : haüyne pour R-J. Haüy...
  • Allusion à la morphologie ou à une propriété physique du minéral, exemple : Magnétite pour le magnétisme (du grec magnes, aimant).
  • Allusion à la composition chimique du minéral, exemple : Cuprite pour sa teneur en cuivre (de cuprum).
  • Rappel du lieu géographique de la découverte, exemple : Autunite de Autun (Saône et Loire).
  • ...

Aujourd'hui, il existe un organisme international visant à normaliser la définition des espèces minérales : l'Association internationale de minéralogie (I.M.A.).

Un minéral peut, porter le nom de la personne qui l'a découvert ou qui l'a analysé la première, ou être nommé en l'honneur d'une personne

  • Adamite : dédiée au minéralogiste français G.-J. Adam (1795-1881).
  • Agardite : dédiée au Français Jules Agard, géologue au B.R.G.M.
  • Becquerélite : dédiée à Becquerel, chimiste et physicien français.
  • Beudantite : dédiée à F.S. Beudant (1787-1850), minéralogiste français.
  • Berthiérite : dédiée à P. Berthier (1782-1861), chimiste et minéralogiste français.
  • Bertrandite : dédiée au minéralogiste français Léon Bertrand (1869-1947).
  • Biotite : dédiée au physicien français J-B. Biot (1774-1862).
  • Boulangérite : dédiée à C-L. Boulanger (1810-1849), ingénieur des Mines français .
  • Bournonite : dédié au cristallographe et minéralogiste français J.-L. de Bournon (1751-1825).
  • Brochantite : dédiée au minéralogiste et géologue français J. M. Brochant de Villiers (1772-1840).
  • Carnotite : dédiée au chimiste français M. A. Carnot (1839-1920).
  • Chervetite : dédiée à J. Chervet, minéralogiste français.
  • Cordiérite : dédiée au géologue et ingénieur français P.L.A. Cordier (1777-1831), le premier à l'étudier.
  • Cumengéite : dédiée au français Edouard Cumenge, ingénieur des Mines.
  • Curiénite : dédiée au cristallographe français et professeur à la Faculté des Sciences de Paris, H. Curien.
  • Curite : dédiée à Pierre et Marie Curie qui découvrirent la radioactivité, le radium et le polonium.
  • Damourite : dédiée à A. Damour (1808-1902), minéralogiste.
  • Descloizite : dédiée au minéralogiste français A. L. des Cloizeaux (1817-1897).
  • Devilline : dédiée au chimiste français H. E. Sainte-Claire Deville (1818-1881).
  • Dolomite : dédiée au minéralogiste D. de Gratet de Dolomieu (1750-1801).
  • Dufrénite : dédiée au minéralogiste français O. Dufrénoy (1792-1857).
  • Dufrénoysite : dédiée au minéralogiste français O. Dufrénoy (1792-1857).
  • Dumortiérite : dédiée au paléontologiste français M.E. Dumortier (1802-1873).
  • Faujasite : dédiée au français B. Faujas de Saint-Fond (1741-1819), professeur de géologie.
  • Friedelite : dédiée à Ch. Friedel, chimiste et minéralogiste français.
  • Garniérite : dédiée à l'ingénieur français J. Garnier (1839-1904).
  • Gaylussite : dédiée au chimiste et physicien français, L. J. Gay-Lussac (1778-1850).
  • Guilleminite : dédiée à C. Guillemin, minéralogiste français, fondateur du BRGM.
  • Grandidiérite : dédiée à A. Grandidier (1836-1921), naturaliste français, explorateur à Madagascar.
  • Grunérite : dédiée au chimiste français (d'origine suisse) L. E. Gruner (1809-1883).
  • Haüyne : dédiée au cristallographe français R. J. Haüy (1743-1822).
  • Lacroixite : dédiée à A. Lacroix (1863-1948) minéralogiste, pétrographe et volcanologue français.
  • Laumontite : dédiée au minéralogiste français Gillet de Laumont (1747-1834 ), qui la découvrit.
  • Pierrotite : dédiée à Roland Pierrot, Directeur du service minéralogie du B.R.G.M., qui dirigea les recherches qui aboutirent à la découverte de ce minéral.
  • Pisanite : dédiée au chimiste français F. Pisani (1831-1920).
  • Proustite : dédiée au chimiste français J.L Proust (1755-1826).
  • Roméite : dédiée au cristallographe français J-B. Romé de l’Isle (1736-1790).
  • Routhierite : dédiée au professeur de géologie minière à l'Université de Paris, P. Routhier.
  • Sénarmontite : dédiée au minéralogiste français H. de Sénarmont (1808-1862).
  • Thénardite : dédiée au chimiste français L. J. Thénard (1777-1857).
  • Valentinite : dédiée à Basile Valentin alchimiste du XVe siècle, qui découvrit les propriétés de l’antimoine.
  • Vauquelinite : dédiée à N.L. Vauquelin (1763-1829), chimiste français.
  • Vésigniéite : dédiée au collectionneur de minéraux français, L. Vésigné (1870-1954).
  • Villiaumite : dédiée au voyageur français Villiaume qui explora les îles de Los, ancienne Guinée française, où ce minéral fut découvert.
  • Wurtzite : dédiée au chimiste français C.A. Wurtz (1817-1884).
  • ...
  • (Limité volontairement à des personnalités françaises...)

Noms éponymes de lieux situés en France

  • Allemontite de Allemont (Isère).
  • Allevardite (S. CAILLÈRE et S. HÉNIN, 1950) de la Table d'Allevard (Isère).
  • Autunite de Autun (Saône et Loire).
  • Bauxite des Baux de Provence (Bouches du Rhône).
  • Capgaronnite (1992) gisement de cuivre de Cap Garonne (Var).
  • Chaméanite (1982) gisement d'uranium de Chaméane (Puy-de-Dôme).
  • Compreignacite (1964) localité de Compreignac (Haute Vienne).
  • Duranusite (1973) gisement d'arsenic de Duranus (Alpes-Maritimes).
  • Métalodèvite (1972) ville et bassin de Lodève (Hérault).
  • Meymacite (1965) gisement de tungstène de Meymac (Corrèze).
  • Montmorillonite (A. DAMOUR et A. SALVETAT, 1847) de la ville de Montmorillon (Vienne).
  • Nontronite (P. BERTHIER, 1827) de la ville de Nontron (Dordogne).
  • Quincyite (P. BERTHIER, 1871) du village de Quincy (Cher).
  • Rabejacite (1993) gisement d'uranium de Rabejac (Hérault).
  • Trimounsite (1990) carrière de talc de Trimouns, Luzenac (Ariège).
  • ...
  • (Limité volontairement à des localités françaises…)

Noms en rapport avec la couleur

  • Albite  : (du latin albus) pour la couleur blanche.
  • Aigue-marine : (aigue, eau, + marine) évoquant l'eau de mer.
  • Azurite : pour la couleur bleue.
  • Anthophyllite : (du latin anthophyllum) couleur clou de girofle.
  • Célestite : (du latin cælestis) allusion à la couleur du ciel.
  • Crocoïte : (du grec krokos, étamine de crocus sativa) pour la couleur safran.
  • Érythrite : (du grec eruthros) couleur rouge.
  • Hématite : allusion à la couleur rouge-sang de sa poussière.
  • Hyalophane : allusion à la transparence.
  • Lavendulanite : pour la couleur bleu lavande.
  • Orpiment : pour la couleur jaune or.
  • Rhodonite : pour la couleur rose.
  • Rubis : (du latin rubeus) pour la couleur rouge.
  • Rutile : (du latin rutilus) pour la couleur rouge.


Noms en rapport avec une des caractéristiques du minéral

composition chimique, forme cristalline, ou autres propriétés :

  • Analcime : dureté (du grec analkis) sans force.
  • Anorthose : forme cristalline (du grec an orthos) sans angle droit.
  • Anhydrite : composition (du grec an hudôr) sans eau.
  • Argentite : pour sa teneur en argent, qui en fait un minerai d'argent.
  • Axinite : forme cristalline (du grec axinê) en forme de hache.
  • Barite : pour sa densité (du grec barus) lourd.
  • Cobaltite : pour sa teneur en cobalt, qui en fait un minerai de cobalt.
  • Cuprite : composition (de cuprum) minerais de cuivre.
  • Disthène : résistance (du grec dis sthénos) deux forces.
  • Euclase : clivage, bon clivage.
  • Fluorite : utilisation (du latin fluere - fluor) s'écouler, allusion à sa propriété de fondant en métallurgie.
  • Graphite : utilisation (du grec graphein) écrire.
  • Halite : composition (du grec hals et lithos) sel et pierre.
  • Magnetite : magnétisme (du grec magnes) aimant.
  • Metatorbernite : composition (du grec meta) moins (d'eau).
  • Muscovite : utilisation (de vitum muscovitum) verre de Moscou, ce minéral, fréquent en grandes lames en Moscovie, est utilisé à la place du verre.
  • Scrorodite : réaction (du grec scorodion) ail, allusion à l'odeur dégagée quand on la chauffe.
  • Sodalite : composition, contient du sodium.
  • Tétraedrite : forme cristalline, en tétraèdres.
  • Triplite : clivage, trois clivages (deux en fait !).
  • Uraninite : composition, minerais d’uranium.
  • ...

Retour à la liste des minéraux


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches