Haüy

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher


L'abbé René Just Haüy, né le 28 février 1743 à Saint-Just-en-Chaussée dans l'Oise et mort le 3 juin 1822 à Paris, est le fondateur de la minéralogie moderne. Titulaire d'une chaire à la Faculté des arts de la Sorbonne, il enseignera la minéralogie au Muséum National d'Histoire Naturelle de 1802 à 1822.

Il découvre la minéralogie à 35 ans, comme auditeur des cours de Daubenton, au Muséum. Il est l'auteur de nombreuses observations, mesures d'angles de cristaux, publications. Au nombre de ces publications, figure un cours de physique, rédigé à la demande de l'enseignement et dont Napoléon Bonaparte avait emporté un exemplaire avec lui lors de son exil à l'île d'Elbe. À son retour, au cours des Cent-Jours, il dit à Haüy : " Monsieur Haüy, j'avais emporté votre Physique avec moi, et je l'ai relue avec plaisir ".

C'est en 1774 que l'abbé Haüy ébauche les premières théories sur l'organisation de la matière. Il décrira les règles géométriques, leur agencement, il dégage l'idée d'atome, d'unité et de périodicité à partir de l'observation du phénomène de clivage d'un cristal de calcite cassé : les bases de la cristallographie.

Contemporain de Lavoisier, à une époque où la loi de constance des angles dièdres de Romé de l’Isle est ignorée, et en partant de l'hypothèse que le clivage fournit la forme géométrique d'un noyau, ou "molécule intégrante", pour tous les cristaux, il formule une théorie descriptive de la structure des cristaux dès 1781. Pendant 40 ans, il ne cessera d'approfondir cette théorie, en y introduisant les concepts fondamentaux de " maille élémentaire ", de " réseau périodique ", de " symétrie ".

Haüy montra que la forme des cristaux résultait de l'empilement de petits volumes de matière qu'il nommait " molécules intégrantes " - et dont son élève, Gabriel Delafosse déduira la notion de " maille cristalline " en 1840 - et à la découverte du réseau cristallin, précisé par Auguste Bravais. Mort en 1822, Haüy repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Il était le frère de Valentin Haüy.

Hauy rene just.jpg
René Just Haüy et le cristal de calcite

On lui doit la description de plus d'une centaine minéraux dont :

  • Orthose
  • Dioptase
  • Apophyllite
  • Axinite
  • Stibine
  • ...

Il nommera l'euclase en 1792 et la dioptase en 1797.

Une espèce minérale lui est dédiée : la Haüyne..



Retour à la Liste des personnalités