Trimouns

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Carrière de talc de Trimouns
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation Luzenac, Ariège
Ville la plus proche Ax-les-Thermes - Le Lavelanet - Tarascon-sur-Ariège
Région Midi-Pyrénées
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès Visites organisées en saison d'exploitation
Type d'accès Restreint
Temps de visite nécessaire Une bonne heure
Voir Les gros engins qui évoluent dans la carrière ; les halls et silos de stockage de l'usine.

Trimouns : La plus grande carrière de talc au monde, est une carrière à ciel ouvert située à 1 800 m d’altitude, fondée en 1905, qui produit 400 000 tonnes de talc par an. La carrière se visite entre mi-mai et mi-octobre.

  • Généralités : Située à quelques kilomètres de Luzenac, sur le flanc du Pic St-Barthélémi, cette carrière est perchée à 1 800 m d'altitude et n'est exploitée que six mois par an. Sa production est d'environ 300 000 t de talc par an pour la papeterie et l'industrie pharmaceutique.
    Ce gisement est connu depuis le milieu du XIXe siècle.
    Les bancs de talc sont intercalés entre des schistes cristallins et des calcaires paléozoïques. Ils peuvent être recoupés par des filons de granulite et de tourmaline.
    Cette carrière est très connue des collectionneurs (sous les noms de Trimouns ou de Luzenac), car elle contient des minéraux de terres rares et donc une cristallisation très peu commune.
  • Historique : Début de la production industrielle du gisement de Trimouns à partir de 1845.
    Construction en 1894 du premier téléphérique pour transporter le minerai dans la vallée.
    Création de la Société Anonyme des Talcs de Luzenac (SATL) en 1905 ; elle devient une filiale de Rio Tinto en 1988.
    Le gisement est exploité par la société Talcs de Luzenac (Groupe Rio Tinto) en gradins successifs de 5 m.
  • Minéraux :
Talc : en masses compactes, ou en cristaux transparents, mais trés fragiles ;
Pyrite : en beaux cristaux pouvant atteindre 10 cm, inclus dans le talc ;
Quartz : fréquent dans les géodes de dolomite, les cristaux peuvent atteindre 10 cm de longueur ; certains présentent la particularité d'être courbes, c'est en fait le résultat de nombreuses fracturations suivies de réparations ;
Calcite : fréquente en cristaux pluricentimétriques ;
Dolomite : fréquente en petits rhomboèdres garnissant les fissures ;
Allanite : abondante en cristaux pouvant atteindre le centimètre ;
Bastnaésite : elle apparaît, en cristaux hexagonaux, dans les géodes de calcite ou de dolomite ; leur couleur est jaune ambré ;
Synchisite : fréquente sous forme de lamelles hexagonales (semblables à celles des roses de fer de l'hématite) ;
Parisite : petits cristaux brunâtres hexagonaux en tonnelets et striés perpendiculairement à l'allongement ;
on trouve aussi : trémolite, tourmaline, titanite, cassitérite, rutile, graphite, apatite, xénotime, ...
plus rarement, car difficilement identifiables : monazite et gadolinite...

http://luzenac.cadrus.fr/


Retour à Sites français.