Cap Garonne

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Mine de Cap Garonne
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation Le Pradet, Var
Ville la plus proche Toulon
Région
Pays France
Intérêt Historique et patrimonial
Possibilité d'accès Heures d'ouverture
Type d'accès Visite guidée et payante.
Temps de visite nécessaire 1 heure
Voir Musée du cuivre et de la mine.


  • Historique

Au début du XVIIIéme siécle, un habitant de la région à la recherche d'une de ses chèvres la découvrit au fond d'un trou dans un amoncellement de pierres parmi lesquelles il trouva un métal jaune qui, après avoir été fondu par un orfèvre, donna 80 % d'or. Cette légende de l'or de Carqueiranne entra dans l'histoire de la Provence.
Quelques années plus tard, un ancien officier envoya à Necker (le gendre de H-B. de Saussure était alors ministre des finances), un mémoire où il était écrit que la Colle Noire de Carqueiranne recelait la plus riche mine d'or au monde.
Grâce à cette légende, des recherches menées en 1858 permirent de découvrir les indices de cuivre du Cap Garonne, qui se manifestaient par des encroutements colorés d'azurite et de malachite (Ces encroûtements étaient connus depuis des décennies et déjà signalés par E. Garcin dans son Dictionnaire géographique, historique et toponymique de Provence paru trente ans auparavant).
Les travaux miniers commencent en 1862, mais après les diverses tentatives de sociétés françaises ou anglaises, l'exploitation déficiente est abandonnée en 1916, et l'arrêt définitif de l'exploitation est décidé en 1917.


  • Une couche horizontale de grès et de conglomérats triasiques contient en fait la minéralisation très variée. Son épaisseur varie de quelques dizaines de centimètres à 8 mètres.
    Elle est riche en chalcocite. Les minéraux de plomb sont présent sous forme de galène.


  • Minéraux
Plus d'une 140 minéraux ont été répertoriés à Cap Garonne...

Adamite : abondante, elle est incolore à jaune pâle, rose en présence de cobalt. Les cristaux vont de 1 à 3 mm.
Olivénite : elle forme des placages de cristaux millimétriques.
Bayldonite : fréquente dans ce gisement, elle forme parfois des octaèdres d'un vert émeraude. Elle est associée à la duftite et souvent difficile à différencier.
Chalcophyllite : abondante, elle se présente sous forme d'enduits d'aspect micassé.
Mimétite : en cristaux pouvant atteindre le centimétre, et d'une belle couleur jaune à vert-jaune.
Cyanotrichite : elle forme des oursins bleus superbes pouvant atteindre 15mm. Elle fut longtemps considérée comme l'une des plus belles au monde.
De nombreuses espèces minérales ont été décrites récemment à Cap-Garonne :
la péroudite, la camérolaïte, la déloryite, la guarinoïte, la thérèzemagnanite, etc ...

Cyanotrichite cap garonne.jpg

Cyanotrichite , Cap Garonne

Cyanotrichite, mine de cap Garonne.

Retour à Sites français.