Chalcocite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Chalcosite
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom du grec khalkos, cuivre.
Localité type localité type inconnue.
Auteur(s) de la description Dana.
Date de la publication 1868.
Référence de la publication
Classe chimique II SULFURES
Sous-classe chimique Sulfures, séléniures, tellures avec rapport métal/S,Se,Te > 1.
Formule chimique Cu2S. Impuretés, traces : Ag, Fe, Mn, Co, Ni, Se, Te, Si.
Système cristallin Monoclinique.
Classe de symétrie
Réseau de Bravais Primitif P.
Dureté "Mohs" de 2,5 à 3.
Densité de 5,5 à 5,8.
Clivages {110} imparfait.
Cassures conchoïdale ; minéral fragile, cassant ; friabilité variable, le minéral pouvant être malléable

Chalcocite

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
Anciennement connue comme chalcosine, la chalcocite pourrait n'être stable qu'en dessous de 103°C…
  • Propriétés optiques et autres : Opaque. friabilité variable, le minéral pouvant être malléable.
  • Couleur : Gris noirâtre, gris acier ; d'abord gris de plomb sur les cassures fraîches, devient noir mat, par oxydation.
  • Éclat du minéral : Métallique. Pouvoir réflecteur : 30,2 %.
  • Trace : Gris noirâtre; noir gris.
  • Critères de détermination : Soluble dans l'acide nitrique. Elle est plus facilement malléable et sectile que les cuivres gris.
  • Morphologie des cristaux : Rares cristaux tabulaires (combinaison du pinacoïde et des prismes). Faces striées.
  • Macles : Mimétiques, triple donnent des "plaques" pseudo-hexagonales.
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus, terreux, en enduits, étoilés, compacts, pulvérulents ; les agrégats de chalcosine peuvent recouvrir, d'une couche mince, d'autres minéraux…
  • Échantillons de collection : Redruth, Cornouailles, Grande-Bretagne ; Bristol, Connecticut, et Flambeau, Ladysmith, Wisconsin, USA ; République-Sud-Africaine du Sud ; Hongrie ; Rio Tinto, Espagne ; Bisbee, Arizona, et Butte, Montana, USA ; ...
En France : La Pacaudière, Loire ; …

Retour à la liste des fiches minéraux