Chalcophyllite

De Géowiki : minéraux, cristaux, roches, fossiles, volcans, météorites, etc.
Aller à : navigation, rechercher
Chalcophyllite
[[Image:|interrogation.jpg}}|250px]]
Origine du nom Du grec Chalcos = cuivre et Phyllos = feuilles, pour son clivage.
Localité type Mine Wheal Phoenix, Cornouaille, Angleterre.
Auteur(s) de la description Johann Friedrich August Breithaupt.
Date de la publication 1847.
Référence de la publication
Classe chimique VII PHOSPHATES
Sous-classe chimique Arsénkiates
Formule chimique Cu9Al(AsO4)2(SO4)1.5(OH)12.18H2O .H2O. Impuretés, traces : Ti, Al, Mg.
Système cristallin Rhomboédrique.
Classe de symétrie
Réseau de Bravais
Dureté "Mohs" 2
Densité 2,4 à 2.6
Clivages parfait (0001)
Cassures

Chalcophyllite

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent à translucide.
  • Couleur : Couleur vert émeraude, vert bleuâtre, vert prairie.
  • Éclat du minéral : Éclat vitreux, adamantin, nacré
  • Trace : Trace plus claire que la couleur.
  • Critères de détermination : Soluble dans les acides et l’ammoniac ; fond facilement.
  • Morphologie des cristaux : Lames hexagonales aplaties (aux faces parfois striées selon les trois directions), souvent associées à axes parallèles, et imbriquées les unes dans les autres. Ces groupes atteignent 1 cm. de largeur, les faces cristallines sont peu réfléchissantes. Plus rarement, en croûtes cristallines, sans formes définies ; sous cet aspect, le minéral rappelle la tyrolite ce qui rend son diagnostic immédiat difficile.
  • Agrégats : agrégats en rosettes et massif.
  • Macles :
  • Conditions de formation et/ou de gisement : Dans les zones d’oxydation des minerais de cuivre.
  • Utilisations : aucune
  • Échantillons de collection : Allemagne (mine Clara près d’Oberwolfach, Neubulach) Autriche (Schwaz) GB (Redruth) URSS (Nijnij Taghil) Chili (Braden) USA (Arizona, Utah) Tchécoslovaquie (Spania Dolina) France (Creuse –Montebas ; Tarn –Le Franciman ; Var – Cap Garonne)

Retour à la liste des fiches minéraux