Laurion

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Mines du Laurion
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation
Ville la plus proche Athénes
Région
Pays Gréce
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

Mines du Lavrium (ou Laurion) : District minier de Grèce, situés dans la péninsule d'Attique, à 40 km d'Athènes, ces mines sont très connues dans le monde, pour l'argent que l'on en a extrait, et des minéralogistes pour leurs minéralisations.

  • Historique : Ce gisement est connu et exploité depuis l'Antiquité, par les mycéniens puis les athéniens, pour le plomb et l'argent à partir de 600 avant JC. Abandonné en 100 après JC.
    Une compagnie française (la Compagnie Française des Mines du Laurion) s'y intéresse de nouveau vers 1850, et en extrait le minerai d'argent, mais également d'autres métaux, comme le plomb, le zinc, le manganèse ou le cadmium. Les mines furent fermées, en 1917 pour la principale compagnie grecque, puis en 1977 pour la dernière compagnie française, au total ce sont près de 490 000 tonnes de plomb qui ont été extrait en un siècle.
  • Le Laurion se caractérise par une succession horizontale de couches de calcaire clair (marbre) et de schistes gris à noirs. C'est dans ces zones de contact entre les couches, que se trouve le plomb argentifère. Les dépôts de minéraux sont situées dans deux zones principales :
-Plaka, partie la plus basse et située au nord, deux couches de calcaires séparées par des schistes, contiennent des minéraux primaires concentrés dans la couche de calcaire inférieure, (principal minerai : la galène).
-Kamaréza, une couche de calcschiste contient les minéraux primaires, on trouve la minéralisation secondaire (essentielement de la cérusite), dans des marbres.
argent : inclus dans la galène à raison de 800 à 5 000 grammes par tonne ;
cuivre : filaments et grains ;
On a trouvé également : annabergite, pyrrhotite, pyrite, gersdorffite, marcasite, arsénopyrite, chalcocite, sphalérite, galène, covellite, greenockite, chalcopyrite, réalgar, orpiment, tétraédrite, fluorite, atacamite, diaboléite, cumengeite, boléite, matlockite, laurionite (localité-type), penfieldite, fiedlerite, hématite, goethite, lépidocrocite, pyrolusite, romanèchite, cuprite, ...
Certains des minéraux du Laurion se sont formés au contact de l'eau de mer dans les scories des travaux antiques…

Retour à Sites étrangers.