Clinochlore

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
CLINOCHLORE
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom du grec klino, pencher, et kloros, vert ; en allusion à la couleur et à l'axe optique de ce minéral.
Localité type Carrière Brinton, West Chester, Chester County, Pennsylvanie, USA.
Auteur(s) de la description Blake.
Date de la publication 1851
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Chlorite.
Sous-classe chimique Phyllosilicates.
Formule chimique (Mg, Al)6(Si,Al)4O10(OH)8. Impuretés, traces : Cr, Ca.
Système cristallin Monoclinique.
Classe de symétrie 2/m Holoédrie monoclinique.
Réseau de Bravais Centré C.
Dureté "Mohs" de 2 à 2,5
Densité de 2,6 à 3,02 (la densité augmente avec la teneur en fer
Clivages
Cassures minéral flexible, mais pas élastique.

Clinochlore :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
Le clinochlore forme une série substitutionnelle avec la chamosite.
On connaît le polytype -1MIIb.
Les appellations désuètes et variétés, sont nombreuses :
- Colerainite ;
- Kammerérite, c'est la plus illustre des variétés à Cr, (mais il en existe d'autres) ;
- Maufite, interstratification de clinochlore et de lizardite ;
- Pennine, variété que l'on connaît dans certains gabbros et dans des fentes alpines ;
- Prochlorite ;
- Ripidolite, c'est la variété bien connue et classique dans les fentes alpines ;
- Shéridanite ;
- Kochubéite ;
- Chromoclinochlore (variété)  ; etc.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide. Luminescent, fluorescent. Flexible.
  • Indice de réfraction : de 1,57 à 1,68.
  • Couleur : Incolore, blanc, jaunâtre, blanc jaunâtre, vert pâle, vert olive, vert bleuâtre, rouge rose, rouge violacé, pourpre.
  • Éclat du minéral : Nacré, gras, mat.
  • Trace : Blanche, verdâtre.
  • Critères de détermination : Les lamelles de clivage sont flexibles, mais pas élastiques. Les écailles sont flexibles mais non élastiques ; se dissout et bouillonne dans l’acide sulfurique.
  • Aspect des cristaux : Tabulaire, pseudohexagonal, bipyramidal, en feuillets.
  • Macles : Macles possibles avec {001}} comme plan de macle ; avec [310] comme axe de macle.
  • Morphologie des agrégats : Massifs, foliès, écailleux, grenus, fins, terreux, en tonnelets, laminaires, lamellaires.
  • Utilisations :
  • Échantillons de collection : Région de Zermat, Valais, Suisse ; Zillertal, Autriche ; Vizze, Trentin-Haut-Adige, et Val Malenco, Lombardie, et Val d'Ala, Piémont, Italie ; Province de Malaga, Espagne ; On Unst, îles Shetland, Écosse, UK ; Emery mine, Chester, Hampden County, Massachusetts ; Texas, Lancaster County, et West Chester, Chester County, Pennsylvanie ; Tilly Foster mine, Brewster, Putnam County, New York, USA ; mine de chrome Kop Krom, Anatolie, Turquie ; Akhmatovsk, Berbliouchka, et Hardadinsk, Monts Oural, et Miass, Monts Ilmen, Sud Oural, Russie ; …
En France : Salge, Cap-Corse ; (nombreuses autres localités alpines, mais ne donnant pas de bons cristaux…)

Retour à la liste des fiches minéraux


Retour à Préfixes et suffixes employés en géologie, minéralogie, volcanologie, paléontologie, etc.‎