Volhynia

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Volhynie
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation Ukraine
Ville la plus proche
Région
Pays Russie
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

Volhynie. Lors de l'éclatement de l'URSS en 1991, la Volhynie revient à l'Ukraine. La Russie et l'Ukraine revendiquent ce territoire, vieille entité historique… Au sein de l'Ukraine, la Volhynie a plutôt soutenu la Révolution orange en 2004, alors que les régions de l'est et du sud de l'Ukraine se sont montrées plutôt pro-russes.
Cette région qui porte des noms variés (Volhynia, Wolhinien, Woln', Wolodarsk-wolynsky) est plutôt connue pour les héliodores qui en sont extraits depuis 60 ans.

  • En 1991, les gemmes ont été extraites à 100-150 mètres de profondeur.
  • Les corps des pegmatites montrent également des zones feldspathiques avec un noyau de quartz et une cavité centrale de 1 à 2 mètres, mais pouvant atteindre 20 mètres. Ces pegmatites sont riches en fluorine et sodium. Elles montrent une structure zonée verticale.
    La cavité centrale est typiquement remplie d'argiles, mais des cristaux de quartz ont pu y croître.
    La zone de feldspath potassique, que l'on trouve en-dessous, peut contenir de larges cristaux d'albite, de topaze et de béryl.
    Apparemment seules les poches larges contiennent les deux (minéraux ?) en même temps, sinon ils s'excluent l'un l'autre.
    La fluorite et les micas de lithium sont aussi présents.
    Ces poches larges favorisent la croissance de nombreux minéraux : Koskil a répertorié 96 espèces dont 95 % des silicates et aluminosilicates.
    Les topazes peuvent atteindre 117kg et sont de couleurs variées : incolore, bleu clair à foncé, rose pâle, jaune miel à marron rouge ; les cristaux sont parfois zonés brun-incolore-brun.

Retour à Sites étrangers.