Technétium

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Techétium élément chimique naturel* (métaux)

Symbole chimique : Tc

Origine du nom : du grec ancien tekhnêtos, artificiel, il a été le premier élément chimique produit artificiellement. Techétium (n.m.) (en anglais techetium).

Élément chimique de numéro atomique : 43

Le technétium, élément métal pur gris métallique, radioactif, fait partie des métaux de transition. (Voir dans le Tableau périodique des éléments).
La forme métallique du technétium se ternit lentement dans l'air humide, et forme des oxydes. Il peut bruler dans le dioxygène lorsqu'il se trouve sous forme de poudre et est soluble dans l'eau régale, l'acide nitrique et dans l'acide sulfurique concentré, mais pas dans l'acide chlorhydrique.
Le technétium est un métal radioactif gris-argent d'apparence semblable au platine. Il est situé dans la classification périodique entre le rhénium et le manganèse et ses propriétés sont intermédiaires entre celles de ces deux éléments chimiques. Il est l'élément le plus léger ne possédant pas d'isotope stable.

Aucun des isotopes du technétium ne possède une demi-vie supérieure à 4,2 millions d'années, donc sa détection dans les géantes rouges en 1952 apporta la preuve que les étoiles peuvent produire des éléments plus lourds lors de la nucléosynthèse stellaire.
Le technétium est très rare sur Terre, rarement présent dans la nature car il est l'élément le plus léger qui ne possède pas d'isotopes stables, mais il existe sous forme de traces en quantité mesurable comme un produit de la fission spontanée d'un alliage d'uranium, ou par la capture d'un neutron d'un alliage de molybdène. En 1962, du technétium a été isolé et identifié, dans de la pechblende au Congo belge (devenu, depuis, République Démocratique du Congo), en très faible quantité (environ 0,2 ng/kg), en revanche, il peut être trouvé à l'état de traces comme produits de désintégration nucléaire récente d'éléments radioactifs plus lourds, notamment dans les minerais d'uranium.

Le technétium a été le premier élément chimique produit artificiellement, comme son nom l'indique. Le technétium est aussi le plus léger des éléments découverts par création artificielle. Avant la découverte de cet élément, de nombreuses propriétés furent prédites par Dmitri Mendeleïev (remarquant une lacune dans sa classification) ; En 1937, l'isotope technétium97 (97Tc) fut le premier élément à être produit artificiellement.
La place dans la table périodique resta longtemps vacante. De nombreux chercheurs avaient l'ambition de trouver cet élément, car sa place dans la table périodique laissait suggérer que la découverte serait plus facile que pour les autres éléments chimiques inconnus.
La découverte du technétium est attribuée à Carlo Perrier et Emilio Segrè qui isolèrent l'isotope 97 en 1937. La découverte de l'élément 43 a été confirmée officiellement en 1937 à l'université de Palerme en Sicile, suite à une expérience dirigée par Carlo Perrier et Emilio Segrè.

La plupart du technétium produit sur Terre est issu de la fission de l'uranium235, dans les réacteurs nucléaires et est extrait du cycle du combustible nucléaire.


Utilisations :

en médecine :
utilisé en radiographie classique ;
le plus utilisé en imagerie médicale nucléaire en tant que traceur ;
industrielles et chimiques :
utilisé comme émetteur de particules β pour l'étalonnage des équipements du NIST (en français : "Institut National des Standards et de la Technologie") ;
comme catalyseur, comme le rhénium et le palladium, mais il est, de loin, plus efficace que le palladium et le rhénium. Cependant son activité radioactive pose des problèmes de sûreté.


.*Élément quasi synthétique, considéré comme élément naturel : six éléments qui ont tous été observés pour la première fois comme éléments produits artificiellement en laboratoire (=éléments synthétiques), et qui doivent être produits artificiellement pour en disposer en quantité significative, mais néanmoins présents dans le milieu naturel, sur Terre, à l'état de traces (d'où le terme quasi synthétique).


Retour à Liste alphabétique des éléments naturels