Rhénium

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Rhénium élément chimique naturel (métaux)

Symbole chimique : Re

Origine du nom : nommé d’après le Rhin, du latin Rhenus. C'est l'avant-dernier élément naturel à avoir été découvert, avant le [[francium]. Rhénium (n.m.) (en anglais rhenium).

Élément chimique de numéro atomique : 75

Le rhénium, élément métal pur, argenté, des métaux de transition, résiste bien à la corrosion et a une tolérance exceptionnelle à la chaleur. Il a pour particularité de n'être ni attaqué par l'acide chlorhydrique, ni par l'acide sulfurique, mais il se dissout dans l'acide nitrique.(voir dans le Tableau périodique des éléments).

Le Rhénium a été découvert en Allemagne en 1925, par Walter Noddack, Ida Tacke, et Otto Berg, qui l'ont détecté dans le minerai de platine et dans la columbite. Ils en ont trouvé aussi dans la gadolinite, par spectroscopie de rayon X, et dans la molybdénite. En 1928, ils en ont extrait 1 g à partir de 660 kg de molybdénite.

On l'extrait habituellement, dans les fours industriels, des poussières de molybdène dont il est un sous-produit poudreux de couleur grise, mais le rhénium se retrouve également à l'état de traces dans certains minéraux.

Le rhénium a toutefois peu d'applications, en raison de sa rareté et des coûts de production élevés. On se sert du rhénium pour améliorer la résistance thermique du filament des résistances de fours électriques, dans la production de thermocouples et comme catalyseur dans l'industrie chimique.
Au début des années 1950, on a commencé à préparer des alliages qui sont très utiles dans l'industrie : alliages tungstène-rhénium et molybdène-rhénium.



Retour à Liste alphabétique des éléments naturels