Valcros

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Valcros
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation La-Londe-les-Maures, Var
Ville la plus proche Hyères-les-Palmiers
Région Provence
Pays France
Intérêt minéralogique
Possibilité d'accès Golf et lotisssement…
Type d'accès délicat
Temps de visite nécessaire
Voir

Le champ filonien de Valcros est situé à 15km au nord-est de Hyéres, dans la commune de La-Londe-les-Maures, à environ 4 km au nord de la route de Toulon - St-Raphaël.

  • Historique :

Découvert en 1906, le gisement donne lieu de 1907 à 1924 à divers travaux de recherche et tentatives d'exploitation. La partie ouest du champ filonien (Mirabelet - Tamany) a été explorée par la Société des Mines des Bormettes (concession de la Londe, rachetée en 1961 par la S.M.M. Penarroya). Sur la partie Est du champ filonien (Valcros, filons A-B-C) une demande en institution de concession avait été présentée, mais fut retirée par le pétitionnaire (Latil). En 1955, la Société d'Etudes des mines de Valcros fut fondée et démarra dans ce dernier secteur de nouveaux travaux de recherches. Cette campagne, reprise par le BRGM, s'est achevée en 1956.

  • Description :

Les filons recoupent une série isoclinale de micaschistes, amphibolites et quartzites , intercalée entre des phyllades et des micaschistes gneissiques. L'ensemble est d'âge silurien ou plus ancien.
Du point de vue structural, la région est caractérisée par la direction nord-ouest sud-est qui semble correspondre aux derniers effets de la phase sudète et qui est le siège principal de la minéralisation antimonieuse. La phase asturienne se traduit par des accidents est-ouest qui contiennent la plupart des filons à plomb, zinc, barite et fluorite de la région. L'ensemble est recoupé à son tour par des accidents cisaillants nord-est sud-ouest.
Le champ filonien comprend d'est en ouest huit filons échelonnés sur près de 2 km et dénommés A, B , C (groupe de Valcros ), D, E ,F (filons du niveau 5 groupe de Mirabelet) et I (filon du niveau 6 dit de Tamary) ; leur direction est principalement est-ouest à nord-est sud-ouest et leur allongement varie de 100 à 300 m.
Les filons A et B ont été les plus activement reconnus. Ils sont parallèles et distants de 50m. Leur direction, est-ouest s'infléchit vers le sud dans la partie Est des affleurements.
Le filon A est minéralisé sur une longueur de 150m et une profondeur d'au moins 120m. Comme les autres filons du champ, il se présente comme une fracture broyée sur une puissance qui atteint 15m, avec remplissage mylonitique séricitisé et enrichi en carbonates.
La minéralisation affecte d'une part la forme de brèches silicifiées à ciment de quartz et de minerai de 5cm à 1,5m maximum de puissance et de 20m maximum de longueur. Ces brèches sont disposées en relais et sont décrochées par des failles longitudinales et transversales.
Le gisement est constitué d'autre part d'une imprégnation des zones mylonitiques par un réseau plus ou moins dense de fissures quartzeuses minéralisées.
Le filon B présente les mêmes caractéristiques, mais semble se pincer en profondeur. La production a été estimé à 10 000 tonnes de tout-venant correspondant à 200 tonnes d'antimoine.

  • Minéraux :

Le minerai est principalement constitué de berthiérite, avec accessoirement pyrite, stibine, galène, marcasite, dans une gangue de quartz et calcite avec chlorite et séricite. Au Mirabelet, on a signalé de la bournonite.


Retour à Sites français.


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches | Portail Sites géologiques | Sites français