Iode

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Iode élément chimique naturel (halogène).

Symbole chimique : I

Origine du nom : du grec iôèïdes, de couleur violette, en raison de la coloration violette que le diiode (forme simple de l’iode) prend en s’évaporant. L’élément fut nommé ainsi par Gay-Lussac dans une publications du 1er aout 1814.

Iode (n.m.) (en anglais iodine).

Élément chimique de numéro atomique : 53

L'iode, de la famille des halogènes, est, aux conditions normales de température et de pression, un solide violet-noir brillant. Il se sublime à 184 °C en un gaz violet très irritant, le diiode I2. (Voir dans le Tableau périodique des éléments).
L'iode a été découvert en 1811 par le chimiste et fabricant de salpètre Bernard Courtois dans des cendres d'algues marines. Il a été nommé par Gay Lussac en raison de sa couleur.
L’iode se trouve dans le varech, dans les gisements de nitrate de soude du Chili.

Utilisations :

lampes halogènes contenant un gaz inerte et de l'iode ;
lampes à halogénures métalliques contenant des halogénures (en particulier des iodures) de terres rares (yttrium, dysprosium, scandium, thallium), ainsi que certains métaux (indium, lithium) et du mercure sous pression ;
médecine :
examen aux rayons X, l'iode possède une forte opacité ;
traitement anticancéreux, cancer de la thyroïde par radiothérapie ;
imagerie médicale.

L'iode naturel est composé de l'isotope stable 127I.
Les autres isotopes de l'iode, tous radioactifs, sont produits en grande masse dans les produits de fission de l'uranium et du plutonium de l'industrie nucléaire.


Retour à Liste alphabétique des éléments naturels