Falun

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Falun (n. m.) mot d'origine provençale : Roche sédimentaire détritique formée à partir de débris de coquilles. Le falun est un dépôt calcaire d'accumulation biodétritique, d'origine marine du Tertiaire, formé de restes fossiles de coquilles pulvérisées, ou partiellement brisées, ou entières. Le falun peut former une roche compacte après une cimentation argilo-siliceuse fine et dense, mais reste généralement une roche meuble et friable car il est constitué généralement d'un mélange de sable et d'argile.

Les géologues et paléontologues admettent les deux graphies falun au singulier ou faluns au pluriel, prenant en compte la grande variabilité, sur le terrain, de l'aspect et de la composition physico-chimique des roches ainsi qualifiées.

Les faluns traduisent donc un paléoenvironnement marin peu profond et chaud. Des affleurements typiques en France (en Touraine, Anjou, Bretagne, Normandie ainsi que dans les Landes et en Provence), correspondent à des zones de transgressions marines que les géologues nomment Mer des Faluns recouvrant une partie occidentale et méridionale de la France.
Les faluns des Landes (Gironde) montrent que le Bassin Aquitain était un large golfe, pendant l'Helvétien.
En Touraine, cette mer peu profonde au Miocène moyen, était étendue, et un bras de mer a isolé la Bretagne du continent.

Mer des faluns.jpg

Les faluns sont appréciés des collectionneurs de fossiles pour les dents, os et autres restes de requins, poissons, crocodiles et mammifères..., et les coquilles qu'il ont conservés.

Faluns.jpgFaluns bis.jpg
Quelques fossiles des faluns de touraine...
Falunière (n. f.) : Exploitation de falun.

Retour aux Fiches de présentation des roches


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique Fiches_de_présentation_des_roches | Termes miniers
Détermination des roches