Wurtzite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Wurtzite
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom de Charles Adolphe Wurtz (1817-1884), chimiste français.
Localité type localité type inconnue d'après l'I.M.A.. (San José Mine, Oruro, province de Cercado, département d'Oruro, Bolivie ; selon certaines sources).
Auteur(s) de la description GeorgesFriedel,
(1865~1933)
minéralogiste français. directeur de l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne.
Date de la publication 1861
Référence de la publication James Dwight Dana
and
Edward Salisbury
Dana Yale University
" Volume I: Elements, Sulfides, Sulfosalts " -1837-1892
Classe chimique II SULFURES
Sous-classe chimique Sulfures de métaux : S, Se, Te = 1:1
Formule chimique (Zn, Fe)S (Sulfure de fer de zinc - S 33,72 %, Fe 14,68 %, Zn 51,59 %).
Système cristallin Hexagonal
Classe de symétrie Dihexagonal - Pyramidal H-M (6mm) ; P 63r
Réseau de Bravais P Primitif.
Dureté "Mohs" de 3,5 à 4.
Densité 4 (de 3,98 à 4,8 selon certaines sources).
Clivages {1010} et {0001} bons. (Selon certaines sources, facile sur {11-20}, difficile sur {0001}).
Cassures Inégale ; minéral fragile, cassant.

Wurtzite :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
On connait sept polytypes de ce minéral :
Wurzite-2H rare
Wurzite-4H très rare
Wurzite-6H
Wurzite-8H
Wurzite-15R
Wurzite-18R
Wurzite-21R
La wurtzite est un sulfure de fer et de zinc, (composition : Zn 60,98 %, Fe 5,79 %, S 33,23 %) .
La wurtzite est un polymorphe rare et de haute température de la sphalérite dont elle diffère par la forme cristalline et le clivage.
La wurtzite et la sphalérite cubique, sont les dimorphes de ZnS.
Wurtzite est également le nom d'un groupe de quatre minéraux hexagonaux et trigonaux.
  • Propriétés optiques et autres : Translucide à presque opaque. Fluorescent en rouge-orange sous UV longs ; Fluorescence faible : orange sous UV courts. Non magnétique. Non radioactif. Soluble en acide chlorhydrique.
  • Couleur : Brun pâle au brun foncé, presque noir.
  • Éclat du minéral : Adamantin, résineux à terne.
  • Indice de réfraction : w = 2,35 à e = 2,37
  • Trace : Brune.
  • Critères de détermination : L'identification de ce minéral est confirmée par diffraction des rayons X monocristalline et analyse chimique. Se dissous dans l'acide chlorhydrique (odeur de soufre). Anisotropie uniaxiale et polie de section non perceptible.
  • Morphologie des cristaux : Pyramidale, hémimorphiques à tabulaire. Faces striées horizontalement.
  • Macle : Inconnues.
  • Morphologie des agrégats : Fibreux, en croûtes, colomnaires, capilaires.
  • Utilisations :
  • Échantillons de collection : Huanzala, Huanuco, Pérou ; Príbram, Tchéquie ; …

Retour à la liste des Fiches minéraux