Gondwana

De Géowiki
(Redirigé depuis Protogondwana)
Aller à : navigation, rechercher

Le plus ancien supercontinent connu, la Rodinia, se serait fragmenté au Néoprotérozoïque. Ces fragments se rassemblèrent au Paléozoïque pour former la Pangée, qui se divisa ensuite en deux autres supercontinents, la Laurasia au Nord et le Gondwana au Sud.


  • Le Gondwana est un supercontinent formé à la toute fin du Néoprotérozoïque, et qui a commencé à se fracturer au Jurassique.
    On distingue le Gondwana du Paléozoïque (appelé aussi Protogondwana) et celui du Mésozoïque.
    Entre les deux, le Gondwana a fait partie du supercontinent la Pangée.
    Lors de la fracturation de la Rodinia, on distingue :
    -le Gondwana oriental (Afrique australe, Antarctique oriental, Australie, Inde, Madagascar, Arabie, Nouvelle-Guinée, Chine du Nord, Chine du Sud, Indochine et bassin du Tarim) et,
    -le Gondwana occidental (Amazonie, craton de Rio de Plata, Afrique occidentale, Floride, Avalonia et Europe du Sud).
    Ils entrent en collision il y a 600 millions d’années en prenant en tenaille le craton du Congo, formant l'orogenèse panafricaine.
    Pendant la période suivante, de l'Ordovicien au Carbonifère, des fragments de continents vont progressivement se détacher du Gondwana qui se situe alors autour du pôle Sud et dériver vers le nord : tout d'abord "Avalonia", suivi par les blocs armoricains et ibériques, puis les blocs chinois et indochinois.
    Au début du Carbonifère, le Gondwana, qui a lui-même lentement dérivé vers le nord, amorce sa collision avec le supercontinent Laurussia, créant l'orogenèse hercynienne qui soulève les Appalaches et les Maurétanides : c'est l'assemblage de la Pangée, achevé au début du Permien.
    La mer séparant le Gondwana au Nord de la Laurasia au sud est appelée Téthys. Le Gondwana se morcelle durant le Jurassique supérieur, lorsqu'un rift sépare l'Afrique de l'Inde, puis l'Inde se détache entièrement, puis la Nouvelle-Zélande. Au début du Cénozoïque, le bloc Australien et la Nouvelle-Guinée se séparent à leur tour tout en restant connectés au Gondwana pour une longue période.
    Ensuite, l'Inde entre en collision avec l'Asie, forçant la croûte terrestre à se plisser et formant ainsi l'Himalaya ; plus récemment l'Amérique du Sud se lie à l'Amérique du Nord.
  • La Laurasia était un supercontinent qui se sépara du reste de la Pangée (appelée dès lors Gondwana) durant le Mésozoïque. La Laurasia se divise à son tour en Eurasie et Amérique du Nord avec l'ouverture de l'Atlantique nord.
  • La Laurussia était un supercontinent qui s'est formé au Silurien et qui comprenait les actuelles Amérique du Nord et Europe du Nord et de l'Est. Au Crétacé, la Laurussia, alors partie intégrante de la Laurasia, se fracture lors de l'ouverture de l'Atlantique.
  • La Pangée est le nom donné au supercontinent rassemblant la quasi-totalité des terres émergées, qui a existé de la fin du Carbonifère au début du Jurassique. Sa formation est due à la collision des supercontinents : le Protogondwana et la Laurussia, qui sont entrés en collision au début du Carbonifère (orogénèse hercynienne), fermant l'océan Centralien et élevant d'imposantes chaînes de montagnes, dites hercyniennes (ou varisques).
    La Pangée commence à se fracturer à la fin du Trias par un rift séparant l'Amérique du Nord et l'Afrique. Ce rift a ouvert l'océan Atlantique nord et séparé la partie nord de la partie sud de la Pangée pour former deux nouveaux supercontinents : le Gondwana et la Laurasia.
  • La Rodinia est le nom d'un supercontinent qui a fini de se former puis s'est fragmenté durant le Néoprotérozoïque, engageant une phase active de tectonique des plaques. Ce supercontinent, qui contient la plupart - ou toutes - les masses continentales de cette époque, se scinde en huit continents, dont la dérive provoquera sa dislocation, puis un ré-assemblage en un nouveau super-continent : La Pangée.


Gondwana.jpg



Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches | Liste roches par taille des grains | Articles de géologie générale