Pierrefitte-Nestalas

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Mine de Pierrefitte-Nestalas
[[Image:{{#if:‎Vieille-Mine-1.jpg|‎Vieille-Mine-1.jpg|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende Site de la Vieille-Mine
Situation Pierrefitte-Nestalas, Hautes-Pyrénées
Ville la plus proche Argelès-Gazost
Région Midi-Pyrénées
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir Aquarium Tropical Du Haut-Lavedan-Marinarium.
Donjon des Aigles à Beaucens (spectacle de rapaces)

Pierrefitte-Nestalas est une commune des Hautes-Pyrénées dans le canton d'Argelès-Gazost, 5 km SSE du chef-lieu, dans la plaine de confluence du gave de Pau et du gave de Cauterets.
C'est à partir du minerai de sphalérite) des mines de Pierrefitte que le français Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran découvrit l'élément chimique n°69 : le Gallium, en 1875.

  • L'ancien village de Nestalas, dérivé de neste (torrent), y a pris son nouveau nom dès 1901 en raison de la croissance du faubourg de Pierrefitte sur la route d'un Cauterets en pleine expansion. C'est dans cette plaine, le plus près possible des ressources hydroélectriques, que s'est établie en 1917 la première usine électrochimique, d'abord fabrique d'explosifs de guerre et point de départ d'une agglomération industrielle à laquelle participent les communes voisines de Soulom et Villelongue.
  • Historique : La concession de Pierrefitte, d'une superficie de 2411 hectares, occupe les bassins versants des Gaves de Bun et de Cauterets. Elle fut accordé pour le Zn, Cu, Pb, le 12 Janvier 1856.
    En fait, le gisement dit de la Vieille Mine, était déjà mais connu des Romains, fut sa réexploitation se fera à partir de 1856, puis, industriellement à partir de 1880. La Compagnie Royale Asturienne des Mines, société belge, puis la compagnie britannique The Pierrefitte Mining C° Ld t exploitèrent le gisement.
    En 1907, la mine fut équipée d'un téléphérique de 6 600 m. La réalisation de ce bicâble qui gravit 850 mètres de dénivelée avant d'en redescendre 1100, franchit des portées libres de 600 mètres, avec un débit de 200 tonnes par jour, constitua une prouesse technique et humaine remarquable.
    La concession fut reprise par la Société minière et métallurgique de Penarroya en janvier 1918, et exploitée de 1940 à 1969, où elle fut abandonnée, suite à une diminution des réserves.
    Des recherches furent effectuées par le BRGM en 1983, sans suite.
    La production totale de la concession (en y incluant la zone d'Estaing proche) est estimé à environ 2 600 000 tonnes de minerai tout venant, ayant fourni 180 000 tonnes de Zinc, 100 000 tonnes de plomb et 150 tonnes d'argent.
    Les couches géologiques concernées datent, sur la zone de Pierrefitte, de l'Ordovicien supérieur. Ce sont des amas, des filons ou des gisements stratiformes, localisés dans une unité volcano-sédimentaire carbonatée.
  • Détail de la concession : La concession de Pierrefitte comprend un grand nombre de gites métalliques répertoriés, mais tous n'ont pas été exploités.
    • Vieille-Mine : commune de Cauterets ; amas stratiformes et filoniens ; 1200 à 1300 mètres d'altitude ; production : 2 000 000 tonnes à 8% de Pb et de Zn. La principale exploitation de la concession. Plusieurs galeries. Mise en sécurité en 2005 par la société Minelis. Minéraux : sphalérite, galène, chalcopyrite, magnétite, pyrrhotite, arsénopyrite
    • Mine de Couledous : commune de Cauterets ; située au-dessus de la Vieille-Mine vers 1340 mètres d'altitude  ; amas stratiforme ; production 25 000 tonnes de minerai à 8% de Pb et de Zn ; plusieurs entrées de galeries ; Minéraux : sphalérite, galène, ilménite, chalcopyrite, magnétite, quartz.
    • Mine de Garaoulère : commune d'Arcizans-Avant ; située encore au-delà des mines précédentes, vers 1500 mètres d'altitude ; filonien ; production : 325 000 tonnes de minerai à 8% de Pb et de Zn ; plusieurs entrées de galeries ; Minéraux : sphalérite, chalcopyrite, galène, pyrite, calcite, pyrrhotite, breithauptite, sidérite.
    • Cadouat : commune d'Arcizans-Avant ; filonien ; pas d'exploitation. Minéraux : sphalérite, galène, chalcopyrite.
    • Banciole : commune d'Arras ; filonien (chapelet de plus d'un kilomètre de long de petits amas dans une série très redressée) ; Minéraux : sphalérite, galène, cassitérite.
    • Pic de Cabaliros : commune d'Arcizans-Avant ; stratiforme et filonien ; pas d'exploitation ; Minéraux : sphalérite, galène.
    • Meyabat de Soulom : commune de Cauterets ; mine connue sous la dénomination "Ancienne mine de cuivre du pic de Soulom" ; ams filoniens encaissés dans des rhyolites. Minéraux : amphibole, pyrrhotite, chalcopyrite, cuivre natif.
    • Mine de Batz : commune de Pierrefitte ; filon franc à travers les calcaires et les amas de contact ; altitude 500 mètres ; plusieurs entrées de galeries ; Minéraux : sphalérite, galène.
    • Ortiac : commune de Villelongue ; amas encaissé dans un lambeau de l'unité volcano-sédimentaire ; Minéraux : sphalérite, galène.


  • Minéraux (voir détails par mine ci-dessus) :
breithauptite, chalcopyrite, cobaltite, dyscrasite, galène, greenockite, grunèrite, magnétite, pyrrhotite, sphalérite....


  • Secteurs miniers voisins : Cette région des Hautes-Pyrénées est riche en zones de minerais. Outre la concession de Pierrefitte-Nestalas décrite sur cette fiche, on peut citer les secteurs voisins ci-dessous :
    • Secteur des mines d'Estaing (Zn, Cu, Pb, Fe) : filons d'Arrouy, filons du bois de la Tasque, filons du bois de Castet-Merdet, Bergouey, Larrode, Labat-d'Aucun, Turon Madu, Puyos, Cazanove, Couret, Picou.
    • Secteur de la Curadère (Zn, Cu, Pb, Fe) : mine de la Curadère, Escrampette.
    • Secteur des mines de Chèze (Zn, Pb) : Ecole, Arrouyes, Hèches-Trappes, Méyabat de Chèze, Ayrus.
    • Secteur des mines du Nerbiou (Zn, Fe, Pb) : Nerbiou, La Devèze.
    • Secteur des mines d'Arrens (Ba, Zn, Pb) : Peyrardoune, Mines d'Arrens, Artigala.
    • Secteur de Cauterets ( Zn, Pb) : La Vierge, Cot d'Omi, Baloris.
    • Secteur des mines d'Arre et d'Anglas (Zn, Pb, W, As, Ba) : Arre, Pène Blanque, Arre-Sourince, Anglas, Valentin.
    • Secteur des mines de Ferrières (Fe, Zn, Pb) : Baburet, Arbéost.
    • Contacts des massifs granitiques de Cauterets (W, Fe, Zn) : Pic des Tourettes, Artouste, Malh Ardoun, Estibère.


Zone de la mine de Vieille-Mine



Retour à Sites français.