La Gardette

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Mine de la Gardette
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation Villard-Notre-Dame
Ville la plus proche Bourg d'Oisans
Région Isère
Pays France
Intérêt Géologique, minéralogique, historique
Possibilité d'accès mine fermée
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir Le musée de minéralogie, au-dessus de l'église.


  • Historique : En 1700, des paysans découvrent un bloc d'or qui enflamme les imaginations. (L'Histoire garde le souvenir d'un certain Garden de la Gardette qui aurait trouvé de l'or en 1717… dans ce qui était déjà connu comme cristallière).
    Le duc de Bourbon fit garder les lieux à partir de 1725.
    A partir de 1767, Schreiber organisa des travaux à la demande du Comte de Provence, mais en 1788, il les arrêta car la mine n'était pas rentable.
    D'autres travaux furent par la suite tout aussi infructueux et les recherches s'arrêtèrent définitivement en 1901. La mine aura produit une vingtaine de kilogrammes d'or au total.
  • Les minéraux
Minéraux (géodiques) donnés dans l'ordre apparent de cristallisation (selon J. Geffroy) :
Brannérite (titanate d'uranium) : minéral rare, présent en cristaux noirs, brillants, allongés - de 2 à 3 mm et jusqu'à 1 centimètre - et striés, associés à l'or et au quartz. La brannérite est antérieure au quartz. C'est un minéral métamicte que Lacroix appelait polycrase. Son réseau cristallin a été détruit par le rayonnement alpha de l'uranium (teneur, environ 50 % d'U3O8), mais il peut être restauré par chauffage à 800°…
Quartz : les cristaux ont une limpidité renommée et présentent des faciès rares qui font le bonheur des collectionneurs. Ils peuvent atteindre 30 cm. Leur structure est lamellaire, ils présentent l'habitus du Dauphiné, et sont généralement incolores, sauf au contact de la brannérite, qui leur donne une couleur fumée.
Une loi de macle à axes inclinés, a été décrite, par Weiss en 1829. Elle porte le nom de macle de La Gardette, ou du Japon, mais pendant longtemps elle ne fut connue qu'à La Gardette.
Or natif : trouvé principalement dans un quartz bleuâtre et associé à la brannérite, en plages pouvant atteindre le centimètre, entre les cristaux de quartz. Parfois en octaèdres atteignant 2 mm, groupés en dendrites.
Chalcopyrite : en sphénoèdres striés, de toute beauté et de grande taille (jusqu'à 8 centimètres d'arête), implantés sur les quartz, ou les englobant.
Galène : en très grandes lames, imprégnée d'or natif et contenant des aiguilles de brannérite. Elle peut s'altérer en cérusite dans les zones oxydées…
Barite : crêtée, en boules rayonnantes (agrégats de roses), embrochées sur des cristaux limpides de quartz.
Autres minéraux géodiques :
Sphalérite et pyrite.
Minéraux mineurs :
Cuivres gris, tétraédrite, aikinite, etc., produits d'oxydation…


440ppx
Quartz en sifflet (15cm/10cm), mine de la Gardette, Bourg d'Oisans, Isère, coll.Bontent.c
  • Actuellement, la mine est fermée et un arrêté municipal en interdit l'entrée depuis 1969. Ce qui n'a aucune importance, puisque toutes les entrées ont été colmatées ou foudroyées.
  • Il y a un musée de minéralogie à Bourg d'Oisans, sa visite est conseillée.

Retour à Sites français.


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches | Portail Sites géologiques | Sites français