Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Hématite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Hématite
Hématite

Hématite, Ouro Preto, Minas Gérais, Brésil
Origine du nom Du latin hæmatites qui signifie "sang" en allusion à la couleur de sa poussière. Le mot latin dérivant du grec aima - aimatos "sang, du sang"..
Localité type localité type inconnue
Auteur(s) de la description Pline
Date de la publication 77
Référence de la publication
Classe chimique IV OXYDES. Groupe d'appartenance : Hématite
Sous-classe chimique Oxydes avec rapport métal/oxygène = 2/3
Formule chimique α Fe2O3
Système cristallin Trigonale (Rhomboèdrique)
Classe de symétrie -3 2 m Hémimorphie hexagonale
Réseau de Bravais Hexagonal rhomboédrique R
Dureté "Mohs" de 5 à 6
Densité 5,26
Clivages non observé, plans de séparation {0001} et {10-11}.
Cassures Irrégulière, subconchoïdale ; minéral fragile, cassant. Flexible, élastique.

Hématite :

  • Statut : minéral agréé par l'I.M.A.
Dimorphe avec la maghemite (dont la localité type est la mine Iron Mountain, près de Reading, Shasta County, Californie, USA).
  • Variétés, désignations non reconnues par l'I.M.A. :
    • Spécularite, en amas de feuillets fragiles ;
    • Oligiste, désignait les cristaux bien développés (hématite était alors réservé aux faciès terreux ou microcristallins) ;
    • Ocre rouge, hématite terreuse rouge ;
    • Martite, pseudomorphose de magnétite en hématite.
En 1801, René-Just Haüy l'appelait " oligiste ", du grec oligos = peu nombreux, pour le faible nombre de faces du cristal. Le "fer spéculaire" désignait, comme "l'oligiste spéculaire", les habitus tabulaires à faces lisses, utilisables comme miroirs ; en effet, dérivant d'un mot grec signifiant "je regarde attentivement", le latin specere " regarder ", à donné speculum (miroir). On donne le nom de "martite", aux pseudomorphoses de magnétite en hématite.
Dans la classification actuelle des minéraux, hématite est également le nom d'un groupe de quatre oxydes trigonaux : corindon, eskolaïte, hématite, et karélianite.
  • Propriétés optiques et autres : Opaque à translucide. Flexible, élastique. Magnétique ou paramagnétique.
  • Couleur : gris acier, noir de fer, irisé, brunâtre, brun rouge, gris noir, bleuté, rouge.
  • Éclat du minéral : métallique, mat. Pouvoir réflecteur : ~26 %
  • Trace : rouge, rouge brunâtre, rouge brun.
  • Critères de détermination : Sa légère solubilité dans l'acide chlorhydrique permet de la distinguer de l'ilménite. Elle est infusible au chalumeau et, en flamme réductrice, donne un globule magnétique.
  • Morphologie des cristaux : Tabulaire, rhomboédrique, pyramidal, prismatique, hexagonal, pseudocubique. Faces de {0001} avec stries formant des triangles.
  • Macles : possibles selon {10-11} et {0001}, souvent lamellaires.
  • Morphologie des agrégats : massifs, en rosettes, columnaires, fibreux, réniformes, lamellaires, botryoïdaux, stalactitiques, concrétionnaires, courbes, radiés, lamellaires, en écaille, micacés, grenus, oolithiques, terreux (ou " ocre rouge ") (avec dureté et éclat moindres).
  • Conditions de formation et/ou de gisement : C'est un minéral très commun dans des contextes géologiques très variés. D'origine primaire, formé à haute température. Produit de fumerolles, il peut donner des concentrations dans des gîtes de contact. Il peut être un élément des roches éruptives. Parfois en dépôt important avec limonite et sidérite dans les roches sédimentaires.
  • Utilisations : L'hématite est plus important minerai de fer (fontes, aciers, alliages).
  • Échantillons de collection : Île d'Elbe, Archipel toscan, Italie ; massif de Saint-Gothard, Suisse ; …
En France : Puy de la Tache, Puy-de-Dôme ; Framont, Vosges ; …
Hématite, Ouro Preto, Minas Gérais, Brésil
Hématite, Ouro Preto, Minas Gérais, Brésil
Hématite, variété spécularite. Col de Couraduque. Hautes-Pyrénées (65)
Hématite, variété spécularite. Col de Couraduque. Hautes-Pyrénées (65)
Hématite, le Stahlberg, Rimbach-près-Masevaux, Vallée de la Doller, Haut-Rhin, Alsace.
Hématite, le Stahlberg, Rimbach-près-Masevaux, Vallée de la Doller, Haut-Rhin, Alsace.

Retour à la liste des fiches minéraux

Modifier
Dernière modification de cette page le 21 décembre 2010 à 20:59.
  Cette page a été consultée 19 625 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements