Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Pseudomorphoses

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Pseudomorphoses

[modifier] Les PSEUDOMORPHOSES

Paramorphoses, pseudomorphoses proprement dites, périmorphoses.

Commençons par une définition très simplifiée : Dans une pseudomorphose la forme du premier minéral est conservée, alors que le minéral initial a été remplacé. Voyons cela en détail !

La modification des conditions physico-chimiques, entraîne une instabilité d’un minéral : il se transforme (en un ou plusieurs autres) ! Lorsque cette transformation s’effectue sans qu’il y ait modification de forme, on parle de pseudomorphose (du préfixe " pseudo ", et du grec morphê, forme - le préfixe " pseudo ", tiré du grec pseudês, menteur - signifie, " à première vue, par erreur, prétendu, prétendument, soi-disant ").

On distingue trois types principaux de pseudomorphoses :

  • Dans les paramorphoses (du grec para, voisin de, et morphê, forme), il y a modification de structure sans modification chimique… le minéral originel et le nouveau sont, généralement, des polymorphes stables dans des registres de températures différents (exemples : quartz α - quartz β, ou calcite – aragonite).

La paramorphose est une des variétés de pseudomorphoses découlant d'un refroidissement. Un minéral paramorphosé a gardé la forme de son polymorphe de haute température...
Comme exemple nous pouvons citer l'acanthite, qui bien que monoclinique, présente assez fréquement des cristaux cubiques. Ce sont en fait des paramorphoses d'argentite, polymorphe cubique de l'acanthite.
Autre cas : le quartz. La forme de haute température (quartz β [béta]) conserve sa forme extérieure (une bipyramide) alors que l'arrangement interne (motif de la maille), à la température ordinaire, est celui du quartz de basse température (quartz α [alpha]).


  • Dans les pseudomorphoses proprement dites, la composition chimique est modifiée, changée, remplacée.

Les pseudomorphoses peuvent être partielles, totales, ou, encore, réduites à la zone corticale. (Parmi les modifications des conditions physico-chimiques, interviennent : hydratation, deshydratation, altération, …).

Image:Pseudomorphose-halite-calcite.jpg
Pseudomorphose d'un cristal de halite par de la calcite.

Image:Post-2130-1217085100.jpg
Pseudomorphose de fluorine en silice.
  • Les périmorphoses (du grec peri, autour, et morphê, forme), constituent un cas particulier : elles gardent en mémoire l’enveloppe extérieure du minéral originel…

Il s'agit d'une variété de pseudomorphoses. On dit qu'il y a périmorphose lorsqu'un minéral conserve la forme extérieure d'une autre espèce minérale.

Comment cela se passe-t-il ?

Un minéral est déjà cristallisé… Un autre minéral se dépose, qui le recouvre et l'englobe à peu près totalement d'une couche plus ou moins épaisse, conservant souvent la forme extérieure du premier minéral, mais ce n'est pas absolu… Par la suite, le premier minéral se dissout… Sa forme en creux est conservée.

Résultat final ? Des dead-boxes ou boxworks !

  • Boxwork : cavités laissées lors de la dissolution des minéraux. Ces cavités conservent fréquemment la forme des minéraux dissous. Ultérieurement, des minéraux peuvent venir cristalliser à l'intérieur du boxwork (qui sert de cristallisoir)…

Retour à Lexique des termes employés en minéralogie

Modifier
Dernière modification de cette page le 17 mars 2015 à 17:12.
  Cette page a été consultée 15 992 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements