Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Fumerolle

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Fumerolle

Fumerolle (n. f.) de l'italien fumaruolo de même signification ; en anglais fumarole : Émanation de gaz, produite avant, pendant, et longtemps après - représentant alors l'un des ultimes signes d'activité volcanique - le paroxysme éruptif ; relativement calme, régulière, sortant de fissures et trous (évents), souvent groupés en champs (" champs fumerolliens ") dans les zones volcaniques.

Nature des différentes fumerolles : la nature des fumerolles est principalement soumise à la température? or, celle-ci décroît en fonction de l'éloignement du foyer éruptif ou de la phase paroxysmale :

  • T 500 à 1 000°C : fumerolles sèches ou anhydres (H2O < 10 %) riches en H2, SO2, F (et composés : HF, SiF4), Cl (et composés : HCl, NaCl, FeCl2 lequel colore les gaz en orange).
  • T 300 à 500°C : fumerolles acides, plus riches en H2O, avec H2, SO2, H2S, CO2, HCl.
  • T 100 à 300°C : fumerolles à 90 % de H2O + composants très variés : H2BO3 (= acide borique, parfois exploitable), CO2, CH4, gaz rares (He, A), composés d'ammonium (NH4+) ainsi que, fréquemment et en quantité suffisante pour donner, par réaction avec l'oxygène atmosphèrique des dépôts de soufre jaune, H2S ; ces fumerolles sont des solfatares qui peuvent donner lieu à des gisements exploitables, les soufrières.
  • T < 100°C : fumerolles froides ou mofettes, souvent liées à des sources thermales, riches en H2O et CO2. Elles peuvent s'entourer de travertins calcaires.

Fumerollien, Fumerollienne (adj.)

Solfatare (n. f.) de l'italien solfatara ; en anglais solfatare : Lieu où il est loisible d'observer des émissions de vapeur d'eau chaude (100 à 300°C) chargée en hydrogène sulfuré qui, par réaction avec l'oxygène de l'air, donne des dépôts de soufre. On y trouve aussi des marmites de boues chaudes. Le type en est la Solfatara, près de Naples, où l'on a défini le stade solfatarien qui correspond à une activité en déclin.

Soufrière (n. f.) : Exploitation de soufre jaune liée à des solfatares.

La Soufrière (n. f.) : Nom de plusieurs volcans.


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches
à voir aussi
Minéraux | Liste alphabétique des éléments naturels | Tableau périodique des éléments
Modifier
Dernière modification de cette page le 18 décembre 2010 à 22:24.
  Cette page a été consultée 5 231 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements