Margarite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
MARGARITE
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom Du grec margaron, perle ; par allusion à l'éclat du minéral.
Localité type Mont Greiner, Sterzing, Tyrol, Autriche.
Auteur(s) de la description Johann Nepomuk
von Fuchs
(1744 - 1856)
chimiste
et
minéralogiste Allemand.
Date de la publication 1823.
Référence de la publication Senger, W.,
"Oryctographie der Gefürsteten Grafschaft Tirols",
Wagner (Innsbruck), 1821, pp. 32-33.
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Micas.
Sous-classe chimique Phyllosilicates.
Formule chimique CaAl2()Al2(Si2)O10(OH)2. Impuretés, traces : Na, Mg, Cr, Li, Fe, K, Ba, Sr, H2O.
Système cristallin Monoclinique.
Classe de symétrie 2 / m Holoédrie monoclinique.
Réseau de Bravais Centré C.
Dureté "Mohs" de 3,5 à 4.
Densité de 2,99 à 3,08
Clivages {001} parfait, micacé.
Cassures Minéral fragile, cassant

Margarite :

  • Statut :Minéral agréé par l'I.M.A.
La margarite - dont on connaît le polytype -2M1, fait partie des micas cassants et, parmi ceux-ci, des micas dioctaédriques.
La margarite est un silicate hydraté d'aluminium et de calcium (composition : H 0,51 %, O 48,22 %, Al 27,10 %, Si 14,11 %,Ca 10,07 %).
  • Propriétés optiques et autres : Translucide. Fluorescence jaune pâle et bleu ciel aux UV courts et bleu plus soutenu sous UV longs. Faiblement fusible.
  • Indice de réfraction : 1,63 à 1,65
  • Couleur : Rose grisâtre, rose, vert pâle, blanc, rougeâtre, jaunâtre, rougeâtre blanc, gris perle.
  • Éclat du minéral : Nacré, vitreux.
  • Trace : Blanche.
  • Critères de détermination : La margarite fond difficilement ; souvent confondue avec le mica muscovite, sa dureté est cependant plus élevée, mais elle s'en distingue aussi par sa fragilité, ses feuillets sont plus cassants. Autre critère non négligeable son association à l'émeri. Peut également être identifiée par diffraction aux rayons X et par analyse chimique. Légèrement soluble dans HCl chaud.
  • Morphologie des cristaux : Tabulaire, pseudohexagonal. Rares cristaux distincts, très peu épais.
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : Micacés, massifs, écaillés, lamellaires, grenus. La margarite se présente le plus souvent en agrégats feuilletés micacés, avec - en général - des surfaces de clivage bien marquées ; en masses lamellaires.
  • Utilisations : Collection et domaine scientifique.
  • Échantillons de collection : Autriche (schistes chloritiques de Greiner) ; Province de Kaboul, Afghanistan ; Région du Piémont, Italie ; Sibérie, Russie ; Connecticut Chester Massachussett (masses lamellaires rosées), filons aux épontes formées de feuillets lila-clair, USA ; île de Naxos, Grèce ; Quebec, Canada ; Madhya, Népal ; ...



Retour à la liste des fiches minéraux