Calédonite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
CALEDONITE
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom provient du latin
" Calédonia "
ancien nom de l'Ecosse
Localité type Wanlockhead, Leadhills
Lanarkshire
Ecosse
Auteur(s) de la description François-Sulpice Beudant
(1787~1850)
minéralogiste français
Date de la publication 1832
Référence de la publication François-Sulpice Beudant,
" Trailé élémentaire de Minéralogie ",
seconde édition, 2 volumes: 2: 367 - 1832.
Classe chimique VI SULFATES
Sous-classe chimique Sulfates anhydres avec anion étranger
Formule chimique Cu2Pb5(SO4)3(CO3)(HO6)
Système cristallin Orthorhombique-Bipyramide rhombique
Classe de symétrie 2 / m 2 / m 2 / m Holoédrie orthorhombique
Réseau de Bravais P Primitif
Dureté "Mohs" 2,50 à 3,00
Densité 5,76
Clivages OUI, {001} parfait {100} distinct
Cassures irrégulière
minéral fragile, cassant.

Calédonite :

  • Statut : Minéral agréé par l'IMA.
  • La calédonite est un sulfo-carbonate basique de plomb et de cuivre (composition: Cu 7,88 %, H 3,35 %, Pb 64,21 %, C 0,74 %, S 5,96 %, O 20,83 %).
  • Propriétés optiques et autres : Translucide à transparent. La calédonite fond facilement sur du charbon de bois et donne un globule métallique, ce dernier étant soluble dans l'acide nitrique.
  • Indice de réfraction : α=1,818 β=1,866 γ=1,909
  • Couleur : Vert foncé, vert bleuâtre, bleue, vert bleu
  • Éclat du minéral : Vitreux, résineux
  • Trace : Blanc verdâtre, bleuâtre
  • Critères de détermination : La calédonite fait partie des minéraux très rares, sa couleur est un indicateur utile mais insuffisant, il en est de même pour son type de gisement et ses associations notamment avec la linarite qui possède le même bleu vif ; cependant la densité, l'éclat et les cristaux prismatiques de la calédonite s'avèrent être des critères décisifs. Sa détermination peut également se faire par diffraction des rayons X et par l'analyse chimique.
  • Morphologie des cristaux : La calédonite se présente généralement sous la forme de petits cristaux prismatiques, tabulaires, assez fréquemment à plusieurs prismes bien formés avec des faces à troncatures parallèles. Malgré leur taille, ce sont des cristaux fort intéressants notamment pour les montages de cristaux microscopiques (micromountable).
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : Prismatique, massif, aciculaire, agrégat, radie, grenu, croute, enduit. Emboitements aciculaire et agrégats radiaux.
  • Utilisations : La calédonite est un minerai mineur de fil et de cuivre, qui du fait de sa rareté est assez peu utilisée dans l'industrie, par contre c'est un minéral très recherché par les collectionneurs.
  • Échantillons de collection : Lanarkshire, Ecosse ; mines Caldbeck fells, Angleterre ; mine Preobrazhensky, Oural - Russie ; Anarak, Iran ; Blue bell mine, San Bernardino - Etats Unis ; Tarapaca, Chili ; Paddy's river mine, Australie ;...
    France : mine de la Nuissière, Rhône....

Retour à la liste des fiches minéraux