Homo Sapiens

De Géowiki
(Redirigé depuis Australopithèque)
Aller à : navigation, rechercher

Les premiers représentants du genre Homo apparaissent avant le début du Pléistocène, ces lignées, à l'exception de l’Homo sapiens disparaissent avant la fin du Paléolithique supérieur. Les déplacements de population durant le Pléistocène sont tributaires des grandes glaciations.

L’Homo sapiens, (homme sage en latin) homme moderne , est le dernier représentant actuel du genre Homo, il est l'ultime espèce de primate appartenant à la famille des hominidés. Plus communément appelé homme. La dénomination binominale complète de l'espèce humaine est : Homo sapiens, Linné 1758. C'est avec Homo Sapiens que l'art préhistorique, qu'il soit pariétal, rupestre ou mobilier, et que les premières représentations humaines, les vénus font leur apparition, au début du Paléolithique supérieur. Il est caractérisé par son industrie osseuse (sagaies à bases fendues...) et son industrie lithique (pièces carénées, lamelles, lames retouchées...) dès l'Aurignacien.

L’Homme de Cro-Magnon a longtemps désigné tous les représentants de l'espèce Homo sapiens (ou "Homme moderne") arrivés en Europe au Paléolithique supérieur. Le nom de "Cro-Magnon" vient du toponyme d'un petit abri sous roche situé dans la commune des Eyzies-de-Tayac, Dordogne. C'est en 1868, lors de la construction de la voie ferrée Périgueux-Agen, que fût découvert fortuitement, par le géologue Louis Lartet, un crane. Puis des fouilles permirent la découverte de restes de cinq squelettes humains dont la disposition évoquait l'idée de sépulture. Ces restes étaient accompagnés d'ossements d'animaux et d'une multitude de coquilles marines perforées qui avaient servi de parures. De nombreux silex taillés étaient répandus sur plusieurs niveaux archéologiques. Ossements datés alors de l’Aurignacien, il s'agirait d'individus du Gravettien qui auraient été enterrés dans le niveau aurignacien.

L’Homme de Néandertal est un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Europe et en Asie occidentale au Paléolithique moyen, entre environ 250 000 et 28 000 ans avant le présent. Le nom vient de Neandertal, une petite vallée entre Düsseldorf et Wuppertal (Allemagne) ou en 1856, dans le cadre de l'exploitation d'une carrière, des ossements ont été découvert, dans une grotte.
C'est cependant en 1831, l'année même où le jeune Charles Darwin s'embarquait, à 22 ans, pour un périple de 5 ans sur le HMS Beagle, que les premiers restes fossiles d'hommes de Néandertal étaient mis à jour à Engis, en Belgique.
Autrefois considéré comme une sous-espèce au sein de l'espèce Homo sapiens, nommé par conséquent "Homo sapiens neandertalensis", il est désormais considéré par la majorité comme espèce indépendante nommée Homo neanderthalensis, grâce aux progrès de l'archéologie préhistorique depuis les années 1960.
Il est l'auteur d'un outillage complexe et élaboré, et notamment des industries lithiques du Moustérien, avec en particulier la méthode Levallois. Il est probable que les derniers Néandertaliens soient les auteurs du Châtelperronien, un faciès culturel de transition entre le Paléolithique moyen et le Paléolithique supérieur.

L'Homo erectus (homme dressé en latin) est un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Asie centrale et orientale au Paléolithique inférieur. Il serait le plus ancien ancêtre bipède connu d'Homo sapiens. Il est le premier à avoir réaliser la domestication du feu, il y a 450 000 ans, et il a réalisé les premiers bifaces et hachereaux. Homo erectus vivait entre 1 million d'années et 300 000 ans environ, avant le présent.

L'Homo habilis (homme habile en latin) est un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Afrique orientale et australe. Il est contemporain des plus anciennes industries de pierre taillée (industrie lithique), nommées oldowayennes, avec des objets simples taillés généralement sur une seule face (chopper). Homo habilis vivait entre 2,5 à 1,8 millions d’années environ, avant le présent.

L'australopithèque est un hominidé disparu, du genre "Australopithecus" dont la représentante la plus connue est Lucy. Les restes fossiles semblent indiquer qu'Australopithecus est l'ancêtre commun des hominidés, et fort probablement du genre Homo, c'est avec lui que l'on trouve les traces des premiers outils en pierre taillée. Les australopithèques vivaient entre environ 4,4 millions et 1 million d'années avant notre ère.

  • L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie les êtres humains sous tous leurs aspects, à la fois physiques et culturels.
    Buffon définit dans son Traité des variations de l'espèce humaine (1749) "l'Anthropologie" comme l'équivalent de "l’Histoire naturelle de l'Homme".

L'ancêtre commun de l'Homme de Néandertal et d’Homo sapiens serait donc probablement Homo erectus (homme dressé), en Afrique.
Depuis les années 1960, tous les Hominidés, à l’exception des Australopithèques, ont été regroupés dans le genre Homo.

Classification traditionnelle des hominidés :

  • famille des Hominidae
    • sous-famille des Homininae
      • tribu des Gorillini
        • Gorilla (Gorilles)
      • tribu des Hominini (premiers hominins):
        • Sahelanthropus tchadensis > (-7 Millions d'années), espèce à laquelle appartient le fossile surnommé Toumaï.
        • Orrorin tugenensis > (-6 Millions d'années)
        • Ardipithecus kadabba > (-5,8 à -5,2 Millions d'années)
        • Ardipithecus ramidus > (-5,8 à -4,4 millions d'années)
      • sous tribu des Panina (chimpanzés)
        • Pan troglodytes
        • Pan paniscus
      • sous tribu des Hominina
        • Kenyanthropus platyops > (-3,5 à -3,2 Millions d'années)
        • Australopithèques graciles (groupe paraphylétique)
          • Australopithecus anamensis > (-4,2 à -3,8 Millions d'années)
          • Australopithecus afarensis > (-4,1 à -3 Millions d'années), espèce à laquelle appartient le fossile surnommé Lucy (syn. Praeanthropus africanus).
          • Australopithecus bahrelghazali (-3,5 à - 3 Millions d'années), espèce à laquelle appartient le fossile surnommé Abel.
          • Australopithecus africanus > (-3,5 à -2,5 Millions d'années)
          • Australopithecus garhi > (-2,6 Millions d'années)
        • Paranthropes ou australopithèques robustes
          • Australopithecus aethiopicus > (-2,7 à -2,3 Millions d'années)
          • Australopithecus boisei > (-2,4 à -1,2 Millions d'années)
          • Australopithecus robustus > (-1,8 à -1,5 Million d'années)
        • Représentants du genre Homo (humains)
          • Homo rudolfensis > (-2,4 à -1,8 Millions d'années), l'homme du lac Rudolf
          • Homo habilis > (-2,4 à -1,6 Millions d'années), l'homme habile
          • Homo georgicus > (-1,8 à -1,2 Million d'années), probablement le premier représentant du genre Homo hors d'Afrique, l'homme de Géorgie.
          • Homo ergaster > (-1,9 à -1 Million d'années), l'homme industrieux
          • Homo antecessor > (-1,2 Million d'années à -700 000 ans), l'homme avant-coureur
          • Homo erectus > (-1 Million d'années à -300 000 ans), l'homme dressé
          • Homo heidelbergensis > (-600 000 à -200 000 ans), l'homme de Heidelberg
          • Homo helmei > (-500 000 à 300 000 ans)
          • Homo neanderthalensis > (-250 000 à -28 000 ans), l'homme de Néandertal
          • Homo sapiens idaltu > (-195 000 à -154 000 ans)
          • Homo rhodesiensis > (-300 000 à -125 000 ans), l'homme de Rhodésie.
          • Homo floresiensis > (-95 000 à -12 000 ans), l'homme de Flores.
          • Homo soloensis > (-95 000 à -12 000 ans)
          • Homo sapiens > (-200 000 ans à nos jours), l'homme actuel ou "l'homme sage" ou l'homme moderne.

(Pour visualiser les âges Préhistoriques : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%82ges_pr%C3%A9historiques)



Retour à Répertoire des périodes préhistoriques