Apophyllite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Apophyllite
[[Image:{{#if:Apophillite_jpg.jpg‎|Apophillite_jpg.jpg‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Apophyllite, collection F. Labat|Apophyllite, collection F. Labat|}}
Origine du nom Du grec apophulliso = s'exfolier
Localité type pour l'apophyllite d'Haüy : mine d'Utô en Suéde ; pour les apophyllites actuelles  : voir le texte
Auteur(s) de la description René-Just Haüy pour l'apophyllite [-(KF) ?]
Date de la publication 1806
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Apophyllite.
Sous-classe chimique Phyllosilicate
Formule chimique (voir chacun des membres)
Système cristallin (voir chacun des membres)
Classe de symétrie 4/m2/m2/m
Réseau de Bravais (voir chacun des membres)
Dureté "Mohs" -(KF) = de 4,5 à 5 // -(Na) = de 4 à 5 // -(KOH) = de 4 à 5.
Densité -(KF) = de 2,33 à 2,37 // -(Na) = 2,5 // -(KOH) = de 2,3 à 2,4.
Clivages Parfait selon {001}.
Cassures Inégale

Apophyllite, nom d'un groupe (défini en 1978, redéfini en 2008) de trois phyllosilicates.

  • Statut : Les trois minéraux sont agréés par l'I.M.A. ; ils forment le groupe de l'apophyllite, un groupe de silicates tétragonaux (= quadratiques) et orthorhombiques. Ce sont :
  • L'apophyllite-(KF) anciennement Fluorapophyllite (1978), de formule KCa4Si8O20(F,OH).8H2O ; traces : Al, Na ; il en existe 2 polytypes connus :
    • L'apophyllite-1Q qui cristallise dans le système cristallin quadratique
      • Classe de symétrie : 4/m 2/m 2/m Holoédrie tétragonale.
      • Réseau de Bravais : Primitif P
    • L'apophyllite-1O) qui cristallise dans le système cristallin orthorhombique.
      • Origine du nom= Sa composition chimique en fait le pôle fluoré de l'apophyllite.
      • Localité type= d'après le Fleischer's, la localité type est inconnue.
      • Auteur(s) de la description= Dunn et Wilson.
      • Date de la publication= 1978.
      • Référence de la publication=
  • L'apophyllite-(KOH) anciennement Hydroxyapophyllite (1978), de formule KCa4Si8O20(OH,F).8H2O, qui cristallise dans le système quadratique ;
      • Origine du nom= Pour la composition chimique de cette apophyllite
      • Localité type= Knob mine, Jefferson, Ashe County, North Carolina, USA
      • Auteur(s) de la description= Rouse R C , Peacor D R , Dunn P J
      • Date de la publication= 1978
      • Référence de la publication= American Mineralogist , 63 (1978), p.196-202, Hydroxyapophyllite, a new mineral, and a redefinition of the apophyllite group, …
  • L'apophyllite-(NaF) anciennement Natroapophyllite, de formule NaCa4Si8O20F.8H2O, traces : K , qui cristallise dans le système orthorhombique ;
      • Origine du nom= Pour la composition chimique de cette apophyllite sodique.
      • Localité type= Sampo mine, Okayama Prefecture, Honshu, Japon.
      • Auteur(s) de la description= Matsueda, Miura et Rucklidge.
      • Date de la publication=1981
      • Référence de la publication= Miura Y , Kato T , Rucklidge J C , Matsueda H , American Mineralogist , 66 (1981) p.410-423, Natroapophyllite, a new orthorhombic sodium analog of apophyllite, … (NB : ce n'est pas la publication d'origine, mais une publication ultérieure…).
  • Propriétés optiques et autres : Transparent à translucide.
  • Couleur : Blanche, rouge, verte, violette, incolore, jaune brunâtre, brun jaunâtre, brun jaune.
  • Éclat du minéral : Vitreux, nacré, mat.
  • Trace : Blanche.
  • Critères de détermination : " Les sections basiques présentent presque toujours des anomalies optiques ... l'apophyllite offre des alternances de lames biréfringentes et monoréfringentes disposées régulièrement autour d'un centre monoréfringent. Dans les bandes biréfringentes dont l'extinction se fait suivant les arêtes pm (001) (110), le plan des axes est tantôt parallèle, tantôt perpendiculaire à ces arêtes. 2 E = 25° environ. Les plages monoréfringentes sont uniaxes." (in : Alfred Lacroix, Minéralogie… tome II page 345).
“ L'apophyllite possède, outre le clivage si facile parallèle à sa base, et qui lui a fait donner son nom, des stries indiquant également un tissu lamellaire… Substance s'exfoliant au chalumeau, et donnant ensuite un émail blanc. ” (in : Armand Dufrénoy, Traité de minéralogie éd. 1856).
L'apophyllite s'exfolie : débit en petites lamelles lorsqu’on la chauffe au chalumeau.
  • Morphologie des cristaux : Prismatique, en tablettes épaisses, bipyramides, pseudo-cubes. Striés.
  • Macles : possibles
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : L'apophyllite est un minéral secondaire que l'on retrouve communément dans des vacuoles dans les basaltes, on observe également sa formation dans des filons hydrothermaux, des skarns. Les minéraux associés sont principalement des zéolites, mais aussi calcite, quartz, stilbite
  • Utilisations :
  • Échantillons de collection :
Collection F.Labat
Apophyllite verte, avec stilbite. Panvel, Inde. Collection jean83
Apophyllite sur calcédoine. Jalgaon, inde. Collection jean83
Apophyllite avec mordénite. Nashik, Inde. Collection jean83
Fluorapophyllite. Nashik, Inde. Collection jean83
Apophyllite, on peut ici nettement identifier le système cristallin. Inde. Collection Runaway
Apophyllite. Inde. Collection Runaway
Apophyllite sur stilbite, Panvel, Inde. Collection jean83

Retour à la liste des fiches minéraux