Rubellite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Rubellite
[[Image:{{#if:IMG_0095.JPG|IMG_0095.JPG|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Rubellite, Brassac, Tarn (81)|Rubellite, Brassac, Tarn (81)|}}
Origine du nom du latin rubellus, rougeâtre
Localité type
Auteur(s) de la description
Date de la publication 1794
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES
Sous-classe chimique Cyclosilicates
Formule chimique
Système cristallin rhomboédrique
Classe de symétrie
Réseau de Bravais
Dureté "Mohs" de 7 à 7,5
Densité de2,9 à 3,2
Clivages imparfait
Cassures inégale, conchoïdale

Rubellite :

  • Statut : Variété rose à rouge de la tourmaline elbaïte, généralement, mais, parfois, de la liddicoatite. On trouvera à elbaïte, et plus généralement à tourmaline, les détails qui ne figureraient pas ici.
  • Propriétés optiques et autres : transparetn àtranslucide
  • Couleur : rose, rose vif, rouge
  • Éclat du minéral :
  • Trace :
  • Morphologie des cristaux : longs cristaux prismatiques striés à section triangulaire souvent courbe
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : agrégats aciculaires ou fibreux à texture radiée, masses columnaires
  • Conditions de formation et/ou de gisement : elle se rencontre uniquement dans les pegmatites granitiques
  • Échantillons de collection : Parmi les plus beaux exemplaires de cette variété, il convient de citer ceux découverts dans les années 1970, dans la mine Jonas, à Itatiai, Minas Gerais, Brésil.
    Italie (île d’Elbe – San Piero) Tchécoslovaquie (pegmatites de bohême et de Moravie : Susice, Dobra Voda, Rozna) Allemagne (Penig) URSS (Oural – Chaïtansk, Lipovka, Murzinsk ; Transbaïkalie – Zolotaia Gora)...
Étiquette Rubellite (de l'image suivante).
Collection musée ferme de l'orme. (ex coll Béhier)
Rubellite, Brassac, Tarn (81). Collection musée ferme de l'orme.

Retour à la liste des Fiches minéraux