Néphéline

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Néphéline
[[Image:{{#if:nepheline-1-hbt.JPG|nepheline-1-hbt.JPG|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Néphéline, Bou-Agrao, Atlas, Province de Khénifra, Meknès-Tafilalet, Maroc|Néphéline, Bou-Agrao, Atlas, Province de Khénifra, Meknès-Tafilalet, Maroc|}}
Origine du nom Du grec Nephele, nuage, en allusion au gel nuageux de silice colloïdale qui apparaît lors de l'attaque à l'acide.
Localité type Monte Somma, Vésuve, province de Naples, Campanie, Italie
Auteur(s) de la description Haüy
Date de la publication 1801
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Néphéline.
Sous-classe chimique Tectosilicates
Formule chimique (Na,K)AlSiO4
Système cristallin Hexagonal
Classe de symétrie 6 Tétartoèdrie hexagonale
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" de 5,5 à 6
Densité de 2,55 à 2,66
Clivages Mauvais sur {10-10} et {0001}.
Cassures subconchoïdale, irrégulière. Fragile, cassant.

Néphéline :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
L'éléolite est une variété de néphéline massive, translucide, de couleur verdâtre ou rougeâtre, avec un éclat gras, cireux. Son nom venant de cet aspect, en effet, en grec elaïon signifie huile.
  • Propriétés optiques et autres : D'opaque à transparent. Luminescent, parfois fluorescent en rouge orangé. Peut être présent dans des météorites. S'altère en micas, en zéolites et en cancrinite.
  • Couleur : Incolore, blanc, gris, jaunâtre, verdâtre, bleuâtre, vert, rouge brunâtre, rougeâtre, blanc gris.
  • Éclat du minéral : vitreux, parfois opalescent, gras.
  • Trace : Blanche
  • Critères de détermination : Facilement attaquée par l'acide chlorhydrique avec un résidu de gel de silice. Fusible au chalumeau en donnant une verre et en colorant la flamme en jaune.
  • Morphologie des cristaux : Prismatique, hexagonal, dihexagonal, tabulaire.
  • Macles : Sur {10-10}, {33-65}, {11-22}
  • Morphologie des agrégats : Grenu, massif.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : C'est un minéral trés répandu qui peut être le constituant principal de certaines roches comme les syénites néphéliniques. La néphéline est présente dans les roches ignées riches en sodium et pauvres en silice. On la retrouve dans les gabbros, certains gneiss et dans les roches effusives.
  • Utilisations : La néphéline a pu être utilisée comme minerai d'aluminium dans la péninsule de Kola en Russie. Elle est aussi utilisée comme fondant dans les industries du verre et des céramiques traditionnelles. On l'utilise aussi comme charge dans les peintures, les plastiques, le caoutchouc... et comme stabilisant de la dynamite.
  • Échantillons de collection : Monte Somma et Capo di Bove, Italie. David hill, Ontario, Canada. Katzenbuckel, Allemagne. Diana, Lewis co, New York, USA. Péninsule de Kola, Russie…
En France des cristaux infra-millimétriques ont été décrit dans les druses de phonolite du Mézenc à Costebelle et à la ferme de Jacassy dans le Puy-de-Dôme. Une syénite néphélinique a été découverte par Alfred Lacroix près de Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.


Néphéline, Bou-Agrao, Atlas, Province de Khénifra, Meknès-Tafilalet, Maroc

Retour à la liste des fiches minéraux