Lussatite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Lussatite
[[Image:{{#if:lussatite4.jpg|lussatite4.jpg|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Fleurs de lussatite de la mine des Rois. © Rémi BORNET|Fleurs de lussatite de la mine des Rois. © Rémi BORNET|}}
Origine du nom Vient du village de Lussat (63) où ce minéral a été observé pour la première fois
Localité type Mine des Rois
Auteur(s) de la description E. Mallard
Date de la publication
Référence de la publication
Classe chimique IV OXYDES
Sous-classe chimique
Formule chimique SiO2
Système cristallin Quadratique
Classe de symétrie 422
Réseau de Bravais
Dureté "Mohs" 6 à 7
Densité 0,02
Clivages Aucun
Cassures Conchoïdale

Lussatite :

La lussatite est un polymorphe de la silice d'origine hydrothermale extrêmement rare, que l'on rencontre dans les calcaires bitumineux de Limagne, plus rarement dans les pépérites. Elle est assimilable à de la calcédoine, mais les analyses tendraient à dire qu'il s'agisse en fait de tridymite ou de cristobalite fibreuse. Les plus beaux échantillons proviennent de la mine des rois à Dallet dans le Puy-de-Dôme et ont une couleur bleue intense, mais elle existe également en brun, verdâtre, blanchâtre, rosé. Cette espèce cristallise en rose ("fleur de lussatite" ou "fleur de quartz") ou en sphérules opalescentes. On la trouve également en placage dans les fractures très souvent perpendiculaires à la stratification. Elle peut être associée au quartz qui cristallise dessus... Les spécimens sont généralement fluorescents (vert pomme) sous U.V. ondes longues.


  • Statut : il s'agit d'un mélange de divers polymorphes de SiO2 qui, à ce titre, ne figure pas sur les listes de l'I.M.A., mais est considéré comme une variété de l'opale.
  • Propriétés optiques et autres : opalescence, fluorescence (UVL)...
  • Couleur : bleu intense , brun, verdâtre, blanchâtre, rosé à blanc....
  • Éclat du minéral : vitreux
  • Trace : blanche
  • Critères de détermination :
  • Morphologie des cristaux :
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : fibreux en rosettes, en sphérules.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : Cette espèce a été observée pour la première fois sur un affleurement situé au Sud du petit village de Lussat, dans la plaine de la Limagne. Ce village lui a aussi donné son nom, mais l'affleurement de découverte a cependant été détruit. Aujourd'hui, il est quasiment impossible d'en trouver, même dans les bourses minéralogiques. Il en a été signalé en France dans le département du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand, Lempdes, Dallet, Lussat, Laps, Cournon d'Auvergne.
  • Utilisations :
  • Échantillons de collection : Il semblerait qu'il en ait été également indiqué à l'étranger, mais ces informations n'ont rien d'officiel : U.S.A. (Park de Yellowstone), Amérique du Sud (Uruguay, Brésil, Bolivie) et en République Tchèque (Chvaletice) où elle serait associée à la mélanophlogite dans un filon épithermal à rhodochrosite.

Le Muséum d'Histoire Naturelle de Marseille (Palais Longchamp), possède un spécimen étiqueté "Calcédoine sur bitume, Autriche". Il s'agit d'amas guttulaires bleutés sur le bitume, et de recouvrements fins de la même matière sur des cristaux de quartz limpides, généralement disposés en bouquets divergeants ; les quartz les plus importants n'atteignent pas 3 cm de plus grand développement… Se pourraît-il que cet échantillon provienne de Chvaletice (où l'opale est signalée) ?


Sphérule de lussatite vue à la loupe binoculaire
Petites sphérules de lussatite blanchâtre partiellement recouverte de bitume.
Lussatite en sphérules opalescentes bleu-rose.
Sphérules de lussatite brunâtres.
Fleurs de lussatite bleue de la mine des Roys.
Lussatite, mine des Roys, Dallet, Puy-de-Dôme (63) (21x12cm). collection musée ferme de l'orme.
Lussatite, mine des Roys, Dallet, Puy-de-Dôme (63) (21x12cm). collection musée ferme de l'orme.

Retour à la liste des Fiches minéraux