Lubilhac

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Lubilhac
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation Haute-Loire
Ville la plus proche
Région Auvergne
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

Située dans la concession de même nom , la mine de Lubilhac se trouve a 2,5 km a l'est de Massiac.

  • Historique:

une des plus anciennes du district , la mine est déja connue au 17eme siècle. la grande période d'exploitation dure 15 ans de 1892 a 1907. la concession a été renoncée en 1934. En 1973 et 1974, le BRGM a effectué des travaux de reconnaissance par sondages et travaux miniers sur les filons de Codracot, Viallevieille et Verniéres. ces travaux de recherches n'ont pas retrouvé l'aval des lentilles de Viallevieille et Codracot , mais elles ont mis en évidence la présence de minerai sur l'aval du filon Verniéres.

  • Description:

Les terrains encaissants sont formés par les gneiss inférieurs a biotite et sillimanite avec intercalations de bancs leptyniques de faible puissance.la schistosité varie en dessinant un arc de cercle. cet ensemble structural est affectés de fractures principales. les filons qui forment le gîte sont subconcordants dans les gneiss et suivent leurs changements de direction.
le gisement est composé de trois filons différents : Pied Brut , Viallevieille et Codracot et du filon du Dahu. les deux premiers ont été reconnus respectivement sur une longueur de 400 et 350 m et une hauteur de 200 et 100m . la minéralisation en veines de puissance moyenne 0,15 m pouvant s'épaissir jusqu'a 1 m, est disposée selon des colonnes. la teneur était de 15 a 20%. l'ensemble de ces quatres filons a eu une production de 2 000t . les réserves ne sont pas connues.

  • Minéraux :

le minerai était constitué avec une gangue de quartz essentiellement de stibine. on note un peu de berthiérite , du mispickel pouvant devenir abondant (Pied Brut) , de la pyrite et de la blende rare. dans le filon de Codracot apparaissent des cuivres gris et de la bournonite.


Retour à Sites français.