Labrador

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Labrador
[[Image:{{#if:Labradorite 1.jpg|Labradorite 1.jpg|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Labradorite polie de Madagascar|Labradorite polie de Madagascar|}}
Origine du nom D'après la région d'origine
Localité type Île Saint Paul, Labrador, Canada

(où elle fut trouvée en 1770)

Auteur(s) de la description Foster
Date de la publication 1780
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Feldspaths.
Sous-classe chimique Tectosilicates.
Formule chimique Na0,5-0,3 Ca0,5-0,7 Al1,5-1,7 Si2,5-2,3 O8
Système cristallin Triclinique.
Classe de symétrie -1 Holoédrie triclinique.
Réseau de Bravais Centré C.
Dureté "Mohs" de 6 à 6,50
Densité de 2,68 à 2,72
Clivages Oui
Cassures Irrégulière, conchoïdale ; minéral fragile, cassant.

Labrador :

  • Statut : Ce nom ne figure pas sur les listes de l'I.M.A., il ne s'agit donc pas d'une espèce minérale, mais d'une variété de feldspath plagioclase. Dans la série des plagioclases, la labradorite représente l'intervalle à 50 à 70 % d'anorthite, et donc à 30 à 50 % albite… Sa teneur en silice en fait un plagioclase légèrement basique. On se gardera le confondre le labrador, qui est une variété minérale, et la labradorite qui est une roche.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide. Certaines labradorites présentent le phénomène d'iridescence, dit très souvent dans ce cas, labradorescence.
  • Couleur : Incolore, bleu, jaune, blanc, gris, irisé, brun, blanc gris, verdâtre, vert pâle.
  • Éclat du minéral : Vitreux, nacré.
  • Trace : Blanche.
  • Morphologie des cristaux : Tabulaire.
  • Macles : Macles possibles (le détail sera donné à feldspath).
  • Morphologie des agrégats : Massif, grenu, lamellaire, compact.
  • Conditions de formation et/ou de gisement :
  • Utilisations : La labradorite iridescente peut être utilisée en bijouterie. Les roches riches en labrador sont utilisées comme pierre ornementale en particulier pour les monuments funéraires.
  • Échantillons de collection : La localité la plus classique est Saint-Paul (Labrador, Canada) ; Italie (Etna) ; Finlande (Ilijarvi) ; URSS (Région de Jitomir en Ukraine) ; Groenland (Kangek)  ; USA (Californie, Dakota du Sud) ; Suède  ; France (gabbro du Pallet – Loire-Atlantique ; Néouvielle – Htes-Pyrénées ; Hte-Garonne ; Ariège)
Labradorite polie de Madagascar

Retour à la liste des Fiches minéraux