Dufrénite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
DUFRENITE
[[Image:{{#if:Dufrenite_03E.jpg|Dufrenite_03E.jpg|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Dufrénite, Échassière (03). Collection ferme de l'orme.|Dufrénite, Échassière (03). Collection ferme de l'orme.|}}
Origine du nom Minéral dédié à
Armand Petit Dufrenoy
(1792~1857)
minéralogiste
et
géologue français
Localité type Hirschberg, Thuringe
Allemagne
Auteur(s) de la description Alexandre Brogniart
(1770~1847)
minéralogiste, géologue
et paléontologue Français.
Date de la publication 1833
Référence de la publication Alexandre Brongniart,
(1833)
Tableau des espèces minérales,
48pp., 8vo, Paris: 20.
Classe chimique VII PHOSPHATES
Sous-classe chimique Phosphates, arsieniates et vadanates hydratés sans anion étranger
Formule chimique Fe+2Fe4+3(PO4)3(OH)52H2O
Traces : Ca, Al.
Système cristallin Monoclinique
Classe de symétrie 2/m Holoédrie monoclinique.
Réseau de Bravais Centré C
Dureté "Mohs" 3,50 à 4,50
Densité 3,10 à 3,34
Clivages OUI, parfait dans deux directions.
Cassures Inégale.
Minéral fragile, cassant.

Dufrénite :


  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
  • La dufrénite est un phosphate d'hydroxyde de fer hydraté, (composition : Fe 40.75 %, P 13.56 %, H 1.32 %, O 44.36 %).
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide opaque.
  • Le minéral soumis à la chaleur devient brun, puis fond difficilement en donnant un globule noirâtre présentant un faible magnétisme. Après avoir été porté à incandescence le globule en refroidissant se cristallise, la réaction chimique due au dégagement de chaleur et en relation avec la cristallisation produit alors, un phénomème lumineux ondulant sur toute sa surface.
  • Indice de réfraction : 1,82 à 1,92
  • Couleur : Vert, noir verdâtre, brun verdâtre, brun rougeâtre, brunâtre, noir, vert olive foncé, brun.
  • Éclat du minéral : Vitreux, soyeux.
  • Trace : Vert, vert gris, vert foncé, noir, brun clair.
  • Critères de détermination : trace verte ...elle peut cependant confondue avec la greenockite par son film tenu vert, la seule solution consiste à rechercher du phosphore en observant le précipité jaune caractéristique de ce dernier, après avoir au préalable versé quelques gouttes de molybdate d'ammonium dans la solution acide. La dufrénite peut également être identifiée par sa forme cristalline, sa couleur et sa structure fibro-radiée qui s'apparente à celle des phosphates cependant ces derniers soumis à la chaleur du chalumeau ne deviennent pas magnétiques. La détermination peut également faite par diffraction des rayons X et par l'analyse chimique.
  • Morphologie des cristaux : les cristaux sont rares, tabulaires arrondis, La dufrénite se trouve le plus fréquemment en film pulvérulent vert terne, recouvrant les autres minéraux quelques fois en masses botryoïdes et globulaires ; mais aussi en faisceaux rayonnants ou en encroutements à structure fibro-radiée.
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : Agrégat, arrondi, croûte, botryoïdale, massif, fibreux, radie, mamelone, lamellaire, globulaire, rosette.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : La dufrénite se trouve habituellement dans la zone altérée des gisements métalllifères avec les pegmatites à phosphates et dans les formations à limonite généralement en compagnie de quartz, limonite, goethite,...
  • Utilisations : En tant que pièce de collection...
  • Échantillons de collection : Cherokee County, Alabama - États-Unis ; Cordoba Province, Argentine; Hirschberg, Thuringe - Allemagne ; Cornwall, Angleterre ; Australie ;...
France (Huréaux – Hte-Vienne ; Orvault – Loire-Atlantique)
Dufrénite, Échassière (03). Collection ferme de l'orme.

Retour Fiches minéraux