Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Nickel

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Nickel
Nickel (natif)

Origine du nom pour sa composition, et en allusion à une légende des mines germaniques
Localité type Bogota, près de Canala, Nouvelle Calédonnie.
Auteur(s) de la description
Date de la publication
Référence de la publication
Classe chimique I ÉLÉMENTS NATIFS. Groupe d'appartenance : Plomb.
Sous-classe chimique
Formule chimique Ni
Système cristallin Cubique
Classe de symétrie
Réseau de Bravais
Dureté "Mohs"
Densité
Clivages
Cassures

Nickel (natif) et Nickel (élément naturel - métal)

Le Nickel (natif)

  • Statut : minéral agréé par l'I.M.A.


Le Nickel (élément naturel - métal)

Élément naturel de symbole : Ni

Origine du nom : de l'allemand nickel, gnome résidant dans les mines… (voir à cobalt).

Élément métallique, de numéro atomique Z = 28, de masse atomique 58,71 ; ion 2+ de rayon 0,069 nm. Clarke : 75 à 80 grammes par tonne, selon les auteurs. (voir dans le Tableau périodique des éléments.)

Métal brillant de couleur blanche, ferromagnétique ; de densité moyenne : 8,9 ; il fond à haute température : 1 455°C, et bout vers 2 900°C. Le nickel est généralement associé au fer, formant des ferro-nickels. Dans divers silicates (péridots, pyroxènes, etc.) présents dans les roches magmatiques basiques et ultrabasiques, il se substitue au fer et au magnésium, c'est ainsi que sa teneur atteint 3 160 g/t dans les péridotites. On le trouve aussi dans les serpentinites, particulièrement dans le minerai " garniérite ". On le rencontre également, généralement associé à d'autres métaux dans des gîtes liés à des massifs de roches magmatiques et dans des filons, sous forme de sulfures (millérite, pentlandite), en inclusions dans des sulfures de fer (pyrrhotite surtout), et sous forme d'arséniures (nickélite), d'arséniates (annabergite), de sulfates, de carbonates. Il entre dans la composition de certaines météorites.

Utilisations : entre dans la composition de nombreux alliages (aciers inoxydables et autres) et revétements (nickelages).

Nickelifère : qui contient du nickel.

Nickelage : Action de nickeler et son résultat.

Nickeler : recouvrir, par électrolyse, d'une couche (protectrice) de nickel.

Nifé (n. m.) : terme initié par E. Suess, en 1909, acronyme de nickel et fer. (En anglais : nife). Terme vieilli pour désigner le noyau terrestre ; synonyme : barysphère. Correspond, aujourd'hui, à " noyau " + " graine ".

Argentan : Alliage de cuivre, nickel et zinc, employé en orfèvrerie pour sa blancheur, et en électricité pour sa résistance élevée.


Retour à la liste des Fiches minéraux


Retour à Liste alphabétique des éléments naturels

Modifier
Dernière modification de cette page le 22 décembre 2010 à 09:48.
  Cette page a été consultée 5 193 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements