Vallée de la Sénouire

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Vallée de la Sénouire
[[Image:{{#if:‎|‎|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Légende
Situation Mazerat-Aurouze et communes voisines, Haute-Loire
Ville la plus proche Le Puy-en-Velay - La Chaize-Dieu
Région Auvergne
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès accès impossible
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

La vallée de la Senouire a fait l'objet de nombreuses recherches et débuts d'exploitations, mais ne fournira jamais de filons avec des perspectives de tonnages importants. Ce secteur est à rapprocher du district de Chavaniac Lafayette.
On distingue cependant 3 endroits où la minéralogie fut intéressante :

-les mines d'Aurouze,
-la mine de la Tourette,
-la mine de Clersanges.
  • Les mines d'Aurouze, sur la commune de Mazerat-Aurouze, ont été exploitées pour le plomb argentifère de 1870 à 1922, et pour la baryte et le fluor (vieux travaux 1930) de 1960 à 1970. Citons les filons de : Barbanson, et le Grand Filon...(d'autres filons sont cités avec Paulhaguet).
Minéraux : Aurouze a fourni particulièrement des pseudomorphoses de fluorine sur quartz et, parfois, les octaèdres ainsi recouverts se sont vidés laissant des formes cristallines vides (périmorphoses).
Un peu de pyromorphite est signalé...
  • La mine de la Tourette, commune de Josat, est située à environ 25 km au sud-ouest de la Chaise-Dieu, sur la rive gauche de la Sénouire. Ancienne exploitation de Josat pour plomb et argent.
    En 1926, la Société Alais-Froges et Camargue (AFC) commence à organiser une campagne de recherche des gîtes fluorés dans la région. Cette société prendra davantage d’essor en 1927 en rachetant la Société Anonyme des Mines et Gisements de Barlet-Langeac (La compagnie AFC prend le nom de Péchiney en 1950).
    La première phase d'exploitation de la Tourette eut lieu de 1926 à 1930.
    En 1959, Péchiney reprend le gisement, mais la situation topographique du gisement n'est pas favorable malgré une réserve estimée à 6 300 tonnes de minerai, le gisement est abandonné. De nos jours, le site est sécurisé et l'accès impossible...
Minéraux : fluorine en cubes (jusqu'à 2 cm d'arête) bleu-ciel, sur une gangue de quartz blanchâtre finement cristallisé qui parfois ressemble à de la calcédoine. Aussi en octaèdres blancs à violet (de quelques millimètres à 3 cm) généralement recouverts de silice.
  • La mine de Clersanges, commune de Saint-Pal-de-Sénouire, n'a fait l'objet que de travaux modestes. Totalement réhabilité, il ne reste rien de ce site minéralogique...
Minéraux : cristaux de fluorine jusqu'à 7cm sur une gangue granitique. On trouve des cubes bleus à cœur jaune ou jaunes à bords violets. Associés au quartz laiteux, parfois fumé, des cristaux de barytine blanc nacré à rose y sont implantés.

Retour à Sites français.