Barite

De Géowiki
(Redirigé depuis Barytine)
Aller à : navigation, rechercher
Barite
[[Image:{{#if:Barytine_3.jpg|Barytine_3.jpg|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Baryte sur fluorine, Berbes, Espagne|Baryte sur fluorine, Berbes, Espagne|}}
Origine du nom du grec " barus " qui signifie lourd, en raison de sa densité relativement élevée.
Localité type localité type inconnue.
Auteur(s) de la description KARSTEN
Date de la publication 1800
Référence de la publication
Classe chimique VI SULFATES
Sous-classe chimique Sulfates anhydres sans anion étranger
Formule chimique BaSO4
Système cristallin orthorhombique
Classe de symétrie 2/m 2/m 2/m Holoédrie orthorhombique
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" de 3 à 3,5
Densité 4,5
Clivages Parfait sur {001}, presque parfait {210} et bon sur {010}
Cassures Irrégulière, conchoïdale ; minéral fragile, cassant
  • Statut : Minéral reconnu par l'I.M.A.
Nota Bene : Le Fleischer's reconnaît les deux orthographes : baryte, ou barite.
La barite (ou baryte, de son ancien nom " barytine ") forme une série avec la célestite SrSO4.
C'est sur les agrégats de barite en boule des alentours de Bologna (Italie), que Vicenzo Cascariolo, maître cordonnier - alchimiste, avait découvert dès 1630 la thermoluminescence. (voir : Luminescence et minéraux).
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide, opaque. Luminescent, fluorescent, phosphorescent, thermoluminescent. Elle peut pseudomorphoser le test de certains fossiles.
  • Couleur : incolore, blanc, grisâtre, jaunâtre, brun, bleuâtre, verdâtre, rougeâtre, jaune. Pléochroïsme faible dans les variétés colorées. La couleur est souvent zonée.
  • Éclat du minéral : vitreux, résineux, nacré.
  • Trace : blanche.
  • Critères de détermination : Au chalumeau, elle décrépite et fond à 1 580°C en colorant la flamme en vert jaune (baryum). Insoluble dans les acides.
  • Morphologie des cristaux : tabulaire, prismatique, isométrique, lamellaire.
  • Morphologie des agrégats : en rosettes, crêtés, stalactitiques, concrétionnaires, columnaires, massifs, grenus, fibreux, radiés, terreux, cryptocristallins…
  • Conditions de formation et/ou de gisement : La barite est un minéral commun, accompagnateur dans les filons hydrothermaux, de la fluorite, du quartz, de la calcite, de la galène et autres sulfures, ainsi que de nombreux autres minéraux. Dans les calcaires, elle est associée à la calcite dans les veines et cavités. On la retrouve dans les argiles résiduelles provenant de l'altération météorologique de roches sédimentaires.
  • Utilisations : Minerai de baryum ; boues " lourdes " pour forages pétroliers ; charge pour le papier, les peintures, les pneumatiques, … ; résistance aux rayonnements : bétons des centrales nucléaires, solution administrée pour radiographie des intestins ...
  • Échantillons de collection : Nombreuses localités ! Alstoon Moor et Egremont, Cumberland, Grande-Bretagne ; Baia Sprie, Roumanie ; Elmwood, Tennessee, USA ; Rock Candy, Vancouver, British Columbia, Canada ; Cerro Warihuyn, Miraflores, Huamalias, Huanaco, Pérou ; …
En France, à : Les Malines, Saint-Laurent-le-Minier, Gard ; Flaviac, Ardèche ; Meyrignac-de-Bar, Corrèze ; Chaillac, Indre ; Vialas, Lozère ; Pongibaud, Puy-de-Dôme ; Kruth, Haut-Rhin ; Les Porres, Les Arcs-en-Provence, Var ; …



Barite, St Georges les Bains, Ardèche (07).
Collection musée ferme de l'orme.
Barite, Olloix, Puy de Dôme (63). Collection toph 63.
Barite, Olloix, Puy de Dôme (63). Collection toph 63.
Barite, Chatel Guyon, Puy de Dôme (63). Collection toph 63.
Barite, Chatel Guyon, Puy de Dôme (63). Collection toph 63.
Barite, Four-la-Brouque, Puy de Dôme (63). Collection toph 63.
Baryte et cérusite, Mibladen, Maroc
Baryte, Oberzeiring, Pols valley, Styria, Autriche.
Baryte, Salsignes, Aude (11), France.
Baryte, St Laurent le Minier, Gard (30), France.
Barite du Morvan, France.

Retour à la liste des fiches minéraux


Retour à Préfixes et suffixes employés en géologie, minéralogie, volcanologie, paléontologie, etc.‎