Rubidium

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Rubidium élément chimique naturel (métaux)

Symbole chimique : Rb

Origine du nom : du latin rubidius, rouge foncé, et du suffixe -ium métal. Nommé du fait de la couleur rouge des lignes spectrales qui ont permis de le détecter. Rubidium (n.m.) (en anglais rubidium).

Élément chimique de numéro atomique : 37.

Le rubidium, élément métal pur, argenté et mou, devient liquide vers 40 °C. C'est un métal alcalin ; comme les autres métaux alcalins, il s'enflamme spontanément dans l'air et réagit violemment avec l'eau. (Voir dans le Tableau périodique des éléments).
Il peut être obtenu liquide à température ambiante grâce au phénomène de surfusion, comme le césium et le gallium ; le mercure étant le seul métal liquide à température ambiante.

Cet élément fut en effet découvert en 1861 par Robert Wilhelm Bunsen et par Gustav Robert Kirchhoff, par spectrométrie, dans les lignes spectrales de la lépidolite. Il a été isolé l'année suivante par Bunsen.

On le trouve sous forme de traces :

dans des minéraux :
la carnallite : KMgCl3.6H2O,
la triphylite : LiFe+2PO4,
également dans des eaux minérales et dans l'eau de mer.

Utilisations :

-cellules photovoltaïques, en alliage avec le césium ;
-verre de sécurité, permet d'obtenir du verre de sécurité par trempage ;
-médecine : examen de la perfusion du myocarde ;
-fabrication de certains médicaments nooanaleptiques ;
-comme horloge atomique, permet d'obtenir des horloges ayant une stabilité relative de fréquence (erreur possible de 1 seconde sur un peu plus de 600 ans) ;
-capteur de gaz pour tubes cathodiques et tubes électroniques ;
-il est utilisé pour obtenir la couleur violette dans les feux d'artifice.

Retour à Liste alphabétique des éléments naturels