Marge

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
MARGES

Marge (n. f.) du latin margo - marginis, rebord ; en anglais margin : Zone bordure d'une région. Par rapport à la polarité générale de la région considérée, on distingue marge interne et marge externe.

Marginal, marginale, marginaux (adj.) :

Marge continentale (g.n. f.) ; en anglais continental margin : Région immergée de la bordure d'un continent, cette région fait le raccord avec les fonds océaniques.

  • Marge continentale passive (g.n. f.) ou, marge de type Atlantique : Dans ce type de marges, le passage de la croûte continentale à la croûte océanique s'effectue au sein de la même plaque lithosphérique. En allant de l'intérieur vers l'extérieur - soit en allant du rivage vers la pleine mer, une marge passive comprends :
    • le plateau continental ou plateforme continentale, zone plane, faiblement inclinée vers la mer, profonde de 200 mètres au maximum et large de 80 km en moyenne ;
    • la pente continentale ou talus continental, large en moyenne de 45 km, sa profondeur va de 200 à 4 000 mètres, soit une pente moyenne de 5° ; ce talus est entamé par des canyons sous-marins ;
    • le glacis continental dont la profondeur va de 4 000 à 5 000 mètres suivant une pente très faible, moins de 1° ; ce talus se raccorde aux bassins océaniques ; ce raccord n'étant pas marqué par une activité sismique particulière, on en conclu que ce type de marge ne marque pas une frontière entre deux plaques différentes et on lui donne le qualificatif de " passive ".
  • Marge continentale active (g.n. f.) ou, marge de type Pacifique : Dans ce type de marges, la croûte océanique s'enfonce par subduction sous la croûte continentale et le glacis continental est remplacé par une fosse marginale large de 80 à 100 km dont la profondeur peut atteindre 10 à 11 km, ce qui en fait les zones les plus profondes des océans. Une activité sismique importante est la marque de ce type de marge. Les foyers des séismes se répartissent selon une zone à peu près plane, inclinée de l'océan en direction du continent et que l'on nomme plan de Benioff dont on considère qu'il correspond à la subduction (enfoncement) d'une plaque à croûte océanique sous une plaque à croûte continentale.

Parfois, entre la pente continentale et la fosse marginale existe un arc insulaire de nature continentale qui ménage entre lui et la côte un bassin marginal ou mer marginale donnant à voir un cas plus complexe de marge continentale active.

Mer marginale (g.n. f.) ; en anglais marginal sea : Mer située entre le continent et un arc insulaire…


Voir aussi Tectonique, Milieu marin|


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches | Liste roches par taille des grains | Articles de géologie générale