Gour

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Gour (n. m.) de l'occitan gorg - gour - gous], gouffre, mare, du latin gurges, gouffre, gosier.

  • Ce sont des structures où l’eau arrivant dans un plan d’eau en quantité faible va entraîner un dépôt de calcite sur le bord de la zone d’écoulement du liquide. Il se forme ainsi un petit barrage qui en s’élevant formera à l’arrière un bassin appelé « gour ». Ce bassin s’approfondira progressivement au fur et à mesure de l’élévation du barrage de retenue. De contour généralement irrégulier, ces gours se présentent souvent à plusieurs, étagés le long d’une pente. L’eau se déverse successivement d’un gour à l’autre.
    Dans cette première acception, il s'agit donc d'une forme de spéléothème.
Gour. Grotte près de Vuillafans. Doubs. On voit bien le niveau maximum atteint par l’eau.


Pour plus de détails voir le sujet sur le relief karstique

  • C'est aussi le nom que l'on donne aux maars dont le cratère est rempli par un lac.
Erreur lors de la création de la miniature : La taille du fichier image semble être à zéro.
Gour de Tazenat

Pour plus de détails voir le sujet sur Les Maars en France



Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches de présentation des roches