Amiante : Différence entre versions

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
 
(3 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Amiante]] (n.m.) du latin <em> amiantus</em>"incorruptible", du grec <em>amiantos</em> "pure","sans souillure", ; <br>ou <b>asbeste</b> (n.f.) du grec <em>asbestos</em> "incombustible". <br>Termes désignants des [[minéraux]] à [[texture]] fibreuse utilisés dans l’industrie (en anglais : <em>asbestos</em>). Ce sont des [[silicates]] magnésiens ou calciques ayant des propriétés réfractaires. Les diverses catégories d’amiante correspondent à plusieurs espèces minérales :
+
[[Amiante]] (n.m.) du latin <em> amiantus</em>, "incorruptible", du grec <em>amiantos</em>, "pure", "sans souillure" ; <br>ou <b>asbeste</b> (n.f.) du grec <em>asbestos</em>, "incombustible". <br>Termes désignants des [[minéraux]] à [[texture]] fibreuse utilisés dans l’industrie (en anglais : <em>asbestos</em>). Ce sont des [[silicates]] magnésiens ou calciques ayant des propriétés réfractaires.  
:l’amiante blanc ou [[chrysotile]], (groupe des serpentines),
+
:-Les diverses catégories d’amiante industriel correspondent à plusieurs espèces minérales fibreuses :
:l'amiante bleu ou [[crocidolite]], (groupe des amphiboles),
+
::l’amiante blanc ou [[chrysotile]], (groupe des [[serpentine]]s) ;
:et aussi, en [[minéralogie]], des variétés d'[[actinolite]], de [[trémolite]], ...  
+
::l'amiante bleu ou [[crocidolite]], (groupe des [[amphibole]]s) ;
 +
::l'amiante brun ou amosite, (groupe des amphiboles) ;
 +
:-Et aussi, en [[minéralogie]], l'[[anthophyllite]], la crocidolite, la [[riébeckite]], et des variétés d'[[actinolite]], de [[trémolite]], _groupe des amphiboles_ ; le chrysotile, l'[[antigorite]] _groupe des serpentines_. (Voir aussi à [[silicates]]).
  
L'amiante est devenu populaire parmi les industriels à la fin du XIXe siècle en raison de sa résistance à la chaleur, aux agressions électriques et chimiques, son pouvoir absorbant et sa résistance à la tension. L'amiante a été largement utilisés dans l'industrie et le bâtiment pour leurs propriétés physiques, chimiques et leur faible coût. Le fibro-ciment est une des utilisations les plus connues de ce composé. (voir à [[Utilisation des richesses du sous-sol]]).
+
L'amiante est devenu populaire parmi les industriels à la fin du XIXe siècle en raison de sa résistance à la chaleur, aux agressions électriques et chimiques, et de son pouvoir absorbant, sa résistance à la tension et aux [[acide]]s. L'amiante a été largement utilisés dans l'industrie et le bâtiment pour ses propriétés physiques, chimiques et son faible coût. Le fibro-ciment est une des utilisations les plus connues de ce composé. (Voir à [[Utilisation des richesses du sous-sol]]).
 +
 
 +
L’amiante est exploité dans des [[mine]]s. Les plus gros producteurs sont, par ordre d'importance, la Russie, le Kazakhstan, la Chine, le Canada, le Brésil et les États-Unis.
 +
Les gisements du Québec sont riches en chrysotile, alors que l'on rencontre principalement de la crocidolite au Brésil.<br> Une mine d’amiante a également été exploitée en Corse jusque dans les années 1965 sur la commune de [[Canari]] (Haute-Corse). Dans l'Ariège, l'amiante de serpentine est présent dans la vallée de l'Uston, en fibres de 20 à 30 cm de longueur. Les Alpes, en particulier le massif du Mont-Blanc, sont riches en fibres d'asbeste, les [[fentes alpines]] contenant des [[minéraux]] rares étant très souvent associées à cette subtance.
 +
 
 +
<center>[[Image:Tremolite-Ariege.jpg|500px]]</center><center>Une amiante : la trémolite (Ariège)</center><br>
 +
<center>[[Image:Amiante44.jpg|500px]]<br> Trémolite "asbeste", Paulx (Loire Atlantique), collection ferme de l'orme.</center><br>
 +
<center>[[Image:Amiante_38.jpg|500px]]<br> "Asbeste" de fente alpine, La Selle, (Isère), collection ferme de l'orme.</center><br>
 +
 
 +
On retrouve la crocidolite associée au [[quartz]] sous le nom d'<em>oeil de tigre</em>, [[pierre ornementale]] utilisée en ornementation et bijouterie.
  
L’amiante est exploité dans des [[mine]]s, les plus gros producteurs sont, par ordre d'importance, la Russie, le Kazakhstan, la Chine, le Canada, le Brésil et les États-Unis.
 
Les gisements du Québec sont riches en chrysotile, alors que l'on rencontre principalement de la crocidolite au Brésil.<br> Une mine d’amiante a également été exploitée en Corse jusque dans les années 1965 sur la commune de Canari (Haute-Corse). Dans l'Ariège, l'amiante de serpentine est présent dans la vallée de l'Uston, en fibres de 20 à 30 cm de longueur. Les Alpes en particulier le massif du Mont-Blanc  sont riches en fibres d'asbeste, les [[fentes alpines]] contenant des [[minéraux]] rares étant très souvent associées à ce minéral.
 
  
 
Utilisations :
 
Utilisations :
Ligne 17 : Ligne 26 :
  
 
Cependant, l'inhalation de fibres d'amiante est à l'origine de l'asbestose (fibrose pulmonaire), de cancers broncho-pulmonaires, ainsi que de cancers de la plèvre (mésothéliome). L'amiante fait l'objet actuellement d'une législation très stricte pour le contrôler ou l'éliminer, allant souvent jusqu'à une interdiction totale. Le gouvernement français interdit l'usage des fibres d'amiante depuis 1997 (sauf dans quelques cas d'exceptions).<br>
 
Cependant, l'inhalation de fibres d'amiante est à l'origine de l'asbestose (fibrose pulmonaire), de cancers broncho-pulmonaires, ainsi que de cancers de la plèvre (mésothéliome). L'amiante fait l'objet actuellement d'une législation très stricte pour le contrôler ou l'éliminer, allant souvent jusqu'à une interdiction totale. Le gouvernement français interdit l'usage des fibres d'amiante depuis 1997 (sauf dans quelques cas d'exceptions).<br>
La toxicité de ce matériau "miracle" est en réalité connue dès le début du XXe siècle, et depuis le milieu des années 1980 et 1990, l'utilisation de l'amiante a été interdite dans de nombreux pays.
+
La toxicité de ce matériau "miracle" est en réalité connue dès le début du XXe siècle, et depuis le milieu des années 1980 et 1990, l'utilisation de l'amiante a été interdite dans de nombreux pays.<br>
 
+
L'amiante a connu ses heures de gloire, car en fait le danger vient de la dimension des fibres. C'est lorsqu'elles sont broyées et réduites en poussières qu'elles deviennent dangereuses. En Corse, traditionnellement, des poteries culinaires étaient à base d'argile additionnée de fibres ; dans les Alpes, des calorifères et des marmites étaient taillés dans la <em>pierre ollaire</em> ; [[Dolomieu]] expédiait ses échantillons corses dans des caisses emplies d'<em>amiante</em>
 
 
<center>[[Image:Tremolite-Ariege.jpg|500px]]</center><center>Une amiante : la Trémolite (Ariège)</center>
 
  
 
L’amiante peut être remplacé par le [[mica]], grâce aux qualités de résistance à la chaleur et au feu, ainsi qu’aux propriétés d’isolant électrique, de ce matériau.
 
L’amiante peut être remplacé par le [[mica]], grâce aux qualités de résistance à la chaleur et au feu, ainsi qu’aux propriétés d’isolant électrique, de ce matériau.

Version actuelle datée du 17 août 2010 à 12:28

Amiante (n.m.) du latin amiantus, "incorruptible", du grec amiantos, "pure", "sans souillure" ;
ou asbeste (n.f.) du grec asbestos, "incombustible".
Termes désignants des minéraux à texture fibreuse utilisés dans l’industrie (en anglais : asbestos). Ce sont des silicates magnésiens ou calciques ayant des propriétés réfractaires.

-Les diverses catégories d’amiante industriel correspondent à plusieurs espèces minérales fibreuses :
l’amiante blanc ou chrysotile, (groupe des serpentines) ;
l'amiante bleu ou crocidolite, (groupe des amphiboles) ;
l'amiante brun ou amosite, (groupe des amphiboles) ;
-Et aussi, en minéralogie, l'anthophyllite, la crocidolite, la riébeckite, et des variétés d'actinolite, de trémolite, _groupe des amphiboles_ ; le chrysotile, l'antigorite _groupe des serpentines_. (Voir aussi à silicates).

L'amiante est devenu populaire parmi les industriels à la fin du XIXe siècle en raison de sa résistance à la chaleur, aux agressions électriques et chimiques, et de son pouvoir absorbant, sa résistance à la tension et aux acides. L'amiante a été largement utilisés dans l'industrie et le bâtiment pour ses propriétés physiques, chimiques et son faible coût. Le fibro-ciment est une des utilisations les plus connues de ce composé. (Voir à Utilisation des richesses du sous-sol).

L’amiante est exploité dans des mines. Les plus gros producteurs sont, par ordre d'importance, la Russie, le Kazakhstan, la Chine, le Canada, le Brésil et les États-Unis. Les gisements du Québec sont riches en chrysotile, alors que l'on rencontre principalement de la crocidolite au Brésil.
Une mine d’amiante a également été exploitée en Corse jusque dans les années 1965 sur la commune de Canari (Haute-Corse). Dans l'Ariège, l'amiante de serpentine est présent dans la vallée de l'Uston, en fibres de 20 à 30 cm de longueur. Les Alpes, en particulier le massif du Mont-Blanc, sont riches en fibres d'asbeste, les fentes alpines contenant des minéraux rares étant très souvent associées à cette subtance.

Tremolite-Ariege.jpg
Une amiante : la trémolite (Ariège)


Amiante44.jpg
Trémolite "asbeste", Paulx (Loire Atlantique), collection ferme de l'orme.


Amiante 38.jpg
"Asbeste" de fente alpine, La Selle, (Isère), collection ferme de l'orme.


On retrouve la crocidolite associée au quartz sous le nom d'oeil de tigre, pierre ornementale utilisée en ornementation et bijouterie.


Utilisations :

résistance à la chaleur et au feu, (mélangé à du ciment ou entrelacé dans des tissus) ;
résistance à la chaleur (patins de freins, joints,... ) ;
capacités :isolation électrique à forte température, (fours électriques et les installations électriques des plaques chauffantes...) ;
propriétés ignifuges, isolantes, (dans les bâtiments, ...) ;
industrie : pour sa flexibilité, sa résistance à la tension et sa résistance aux produits chimiques....

Cependant, l'inhalation de fibres d'amiante est à l'origine de l'asbestose (fibrose pulmonaire), de cancers broncho-pulmonaires, ainsi que de cancers de la plèvre (mésothéliome). L'amiante fait l'objet actuellement d'une législation très stricte pour le contrôler ou l'éliminer, allant souvent jusqu'à une interdiction totale. Le gouvernement français interdit l'usage des fibres d'amiante depuis 1997 (sauf dans quelques cas d'exceptions).
La toxicité de ce matériau "miracle" est en réalité connue dès le début du XXe siècle, et depuis le milieu des années 1980 et 1990, l'utilisation de l'amiante a été interdite dans de nombreux pays.
L'amiante a connu ses heures de gloire, car en fait le danger vient de la dimension des fibres. C'est lorsqu'elles sont broyées et réduites en poussières qu'elles deviennent dangereuses. En Corse, traditionnellement, des poteries culinaires étaient à base d'argile additionnée de fibres ; dans les Alpes, des calorifères et des marmites étaient taillés dans la pierre ollaire ; Dolomieu expédiait ses échantillons corses dans des caisses emplies d'amiante

L’amiante peut être remplacé par le mica, grâce aux qualités de résistance à la chaleur et au feu, ainsi qu’aux propriétés d’isolant électrique, de ce matériau.


Retour à la liste des Fiches minéraux
Retour au Lexique des termes employés en minéralogie.