Silliman

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Benjamin Silliman (1779 – 1864) chimiste, géologue et minéralogiste américain ; un des premiers professeurs de science des États-Unis d’Amérique. Auteur de la première analyse par distillation du pétrole.

Benjamin Silliman est né le 8 août 1779 à New Stratford – aujourd’hui Trumbull – dans le Connecticut. Il est le fils du général Gold Selleck Silliman et de Mary Fish, veuve John Noyes. Diplômé de l’Université Yale en 1799, il étudie le droit avec Simon Baldwin (1761-1851), puis devient précepteur à Yale de 1799 à 1802. Il est, en 1802, admis au barreau. C’est alors que le président de Yale, lui propose d’accepter d’enseigner la chimie et l’histoire naturelle à l’Université.

Benjamin Silliman étudie la chimie avec le professeur James Woodhouse (1770-1809) à l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie. En 1804, il donne ses premiers cours à Yale. Mais, dès 1805, il se rend à Edimbourg afin d’y poursuivre ses études.
Revenu à New Haven, il commence l’étude de la géologie. Il analyse une météorite tombée près de Weston (Connecticut) et en publie les résultats. Ce sera la première publication scientifique d’une météorite américaine.
En 1808, il donne des conférences à New Haven et, dans le même temps, il découvre les éléments constitutifs de nombreux minéraux. Il devient professeur émérite et donnera des conférences à Yale jusqu’en 1855. En 1854, il réalise, par distillation, la première analyse de pétrole.

Benjamin Silliman s’oppose à l’esclavage et apporte son soutien à Abraham Lincoln. Premier président le l’American Association for the Advancement of Science, fondateur et rédacteur en chef de l’American Journal of Science, il sera l’un des premiers salariés de la National Academy of Sciences lors de sa création par le Congrès américain.

Marié en premières noces le 17 septembre 1809, avec Harriet Trumbull, fille du gouverneur du Connecticut, Jonathan Trumbull Junior (1740-1809), il se remarie, en 1851, avec Sarah Isabella McClellan Webb (1807-1875), fille de John McClellan (1767-4858). De sa première union, naîtront quatre enfants, une de leurs filles se mariera avec le chimiste Oliver Payson Hubbard (1809-1900), une autre avec le minéralogiste, géologue et zoologiste James Dwight Dana.
Sa mémoire est honorée par la dédicace de l’une des résidences universitaires de Yale, d’un mont de 3 410m d’altitude dans le Sequoia National Park, et par le minéral sillimanite qui lui a été dédié en 1850.

Benjamin Silliman, décédé le 24 novembre 1864 à New Haven, est le père de Benjamin Silliman Junior, également professeur de Chimie à Yale.


Retour à Liste des personnalités