Pyrophyllite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Phyrophyllite -2M & Pyrophyllite -1A
PYROPHYLLITE-2M
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom Du grec "Pyros " qui signifie feu et de " Phullon " qui signifie feuille
le minéral s'exfolie au feu.
Localité type Pyschminsk et Beresoz, Oural - Russie (ex U.R.S.S.)
Auteur(s) de la description Gustav Karl Wilhelm Hermann Karsten,
(1817~1908)
botaniste et géologue allemand.
Date de la publication 1829
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES
Sous-classe chimique Phyllosilicates
Formule chimique Al2 Si4 O10 (OH)2
impuretés Mg, Fe, Ca, Na,Mg.
Système cristallin Monoclinique
Classe de symétrie 2/m Holoédrie monoclinique
Réseau de Bravais Centré C
Dureté "Mohs" 1,00 à 2,00
Densité 2,65 à 2,90
Clivages OUI, fin et net {001}
feuilles de clivage
Flexibles mais non élastiques
Cassures inégale ou à esquilles

PYROPHYLLITE-2M :


  • Statut : Minéral agrée par l'IMA.
  • Il y a deux minerais de pyrophyllite, l'un monoclinique : -2M, l'autre triclinique -1A qui est le polytype triclinique de -2M, toutefois leurs propriétés sont identiques de plus elles sont souvent associées si bien qu'actuellement -2M et -1A sont le plus souvent considérés comme ne faisant qu'un.
  • La pyrophyllite -2M et -1A, sont polymorphes : les deux minéraux ont en effet la même composition chimique avec toutefois des systèmes cristallins différents (monoclinique - triclinique).
  • La phyrophyllite est un allumino silicate hydraté (composition : Al2O3 22,3 %, SiO2 66,7 %, H2O 5,6 %).
  • Propriétés optiques et autres : Translucide à opaque Gemme, pierre fine, La pyrophyllite-2M est luminescente et fluorescente, infusible, exfoliates.
  • Lorsque le minéral est chauffé (sans fusion) les masse micacées ou radiées blanchissent ou bien s'exfolient.
  • Après avoir été imbibés de nitrate de cobalt, les échantillons blanchissent puis bleuissent une fois chauffés.
  • Pseudomorphosée avec l'andalousite
  • Couleur : Blanc, blanc grisâtre, jaunâtre, bleu pâle, verdâtre, brunâtre, vert
  • Indice de réfraction : 1,53 à 1,60
  • brunâtre, grisâtre, jaune brun.
  • Éclat du minéral : Nacré, mat
  • Trace : Blanche
  • Critères de détermination : Pyrophyllite et talc sont isomorphes, ils ont le même système cristallin mais des propriétés chimiques différentes, en effet le talc est un silicate hydrique de magnésium alors que la phyrophyllite est un silicate en aluminium hydrique, seule une analyse chimique permet de les différencier. Sa dureté est inférieure aux micas finement grenus.
  • Morphologie des cristaux : Les cristaux sont rares, souvent nets. quelques fois en faisceaux radiés de petits cristaux sur quartz ou bien noyés dans la roche mais aussi formant des plaquettes hexagonales ou en agrégats lamellaires, en masses micacées, compactes, finement grenues, savonneuses.
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : Tabulaire, courbe, folie, radie, lamellaire, grenu, feuilleté, sphérolitique, agrégat, massif, cryptocristallin, compact, agrégat, aciculaire.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : La pyrophyllite se trouve habituellement dans la phyllite et dans les roches schisteuses, c'est un produit d'altération qui se développe en tant que dépôts hydrothermiques ; mais aussi dans un milieu de roches métarmorphiques de qualité supérieure, en cavités volcaniques ; elle est généralement associée avec l'andalousite, la kyanite, la topaze , le quartz, la graphite,...
  • Utilisations : utilisée notamment dans les poudres insecticides, pour faire des briques, comme lubrifiant, dans la fabrication du caoutchouc , du papier, industrie cosmétique, de la céramique, ainsi qu' objets de décoration et sculptures chinoises...
  • Échantillons de collection : Pyschminsk and Beresov, Oural - Russie ; Zermatt, Suisse ; White Mountains, Californie - Etats Unis ; Bahia, Brésil (grands cristaux) ; Mine de Nagano, Japon ;...


PHYROPHYLLITE-1A
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom Polytype triclinique de la Pyrophyllite-2M
Localité type Pyschminsk et Beresoz, Oural - Russie (ex U.R.S.S.)
Auteur(s) de la description Wardle & Brindley
Date de la publication 1972
Référence de la publication " American Mineralogist "
1981.
Classe chimique VIII SILICATES
Sous-classe chimique Phyllosilicates
Formule chimique AL2 Si4 O10 (H2O)
Système cristallin Triclinique
Classe de symétrie 31;32
Réseau de Bravais Centré C
Dureté "Mohs" 1,00 à 2,00
Densité 2,70
Clivages OUI
Cassures

PHYROPHYLLITE-1A :


  • Statut : Minéral agrée par l'IMA.


  • Propriétés optiques et autres :
  • Indice de réfraction :
  • Couleur :
  • Éclat du minéral :
  • Trace :
  • Critères de détermination :
  • Morphologie des cristaux :
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats :
  • Conditions de formation et/ou de gisement :
  • Utilisations :
  • Échantillons de collection :

Retour à la liste des fiches minéraux