Petit-Dufrénoy

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Ours-Pierre-Armand PETIT-DUFRÉNOY (1792-1857). Ancien élève de Polytechnique (promotion 1811) et de l'École des Mines de Paris, il devient professeur de minéralogie de l’École des mines, puis il en devint directeur (1836-1857). Géologue français, professeur au Muséum, il a publié avec Élie de Beaumont, la première carte géologique de la France.
Fils de Simon PETIT-DUFRÉNOY, procureur au Châtelet, et d'Adelaïde Gillette BILLET, femme de lettres, il épousa Caroline JAY, fille d'Antoine JAY de l'Académie française, député et conseiller général de la Gironde, maire de Lagorce.
Éminent professeur de minéralogie, Dufrénoy retourne à Londres pour acquérir la collection de minéraux rassemblée par l’abbé Haüy, et c’est sous son impulsion que la collection du Muséum d'Histoire Naturelle a pu devenir l’une des plus complètes au monde.

Parmi ses publications on retiendra:

  • Voyage métallurgique en Angleterre (1827),
  • Mémoires pour servir à une description géologique de la France, en quatre volumes (1830-1838),
  • Mémoire sur le Cantal et le Mont-Dore (1833),
  • Compte rendu sur les mines de fer des Pyrénées, (1834),
  • Traité de minéralogie, en trois volumes,
  • ...


On lui doit la description de plusieurs minéraux dont :

  • Pentlandite
  • Gédrite
  • Arséniosidérite
  • ...

Ours-Pierre-Armand Petit-Dufrénoy a donné son nom à deux minéraux, la dufrénoysite, un arsénisulfure de plomb, et la dufrénite, un phosphate monoclinique, qui est également le nom d'un groupe de phosphates monocliniques comprenant la burangaïte, la dufrénite et la natrodufrénite.

(Page à compléter)


Retour à la Liste des personnalités