Lapiez

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Lapiez (n. m.) du latin lapis, pierre.

On dit aussi lapiaz, lapié, lapiés, ou lapiès (karren, improprement, dans le Jura) ; on prononce *lapié ou *lapia : Ce sont des surfaces des roches calcaires ou dolomitiques, creusées par dissolution de trous (kamenitsas), de cannelures et de rigoles (karrens). La roche est comme déchiquetée, dentelée, avec des aspérités coupantes parfois, des trous, des crevasses, des rainures…

Karren (n. m.) de l'allemand Karren, " charrette " (à force de passages répétés, les roues étroites et ferrées des charrettes traçaient dans les sols - et sur les surfaces rocheuses - deux sillons parallèles) : Les karrens sont les cannelures et rigoles de dissolution plus ou moins parallèles, tracées sur les sols calcaires par l’action de l’eau (ruissellement) ou par les alternances de gel et de dégel.

Kamenitsa (n. m.) : Creux de dissolution sur un lapiez. (On recherche l'étymologie de kamenitsa. De nombreux individus, de nombreuses localités, dont certaines sises dans une région karstique par excellence, portent ce nom de par le vaste monde ; c'est également le nom d'un mont, d'une vallée et, sans doute, du cours d'eau qui la draine…)

Lapiez au-dessus du refuge de la Vogealle. Sixt Fer à Cheval. Haute-Savoie


Lapiez. Combe aux Puaires. Haute-Savoie.


Quand des argiles issues de la décarbonatation (argiles de décalcification) s'accumulent dans les creux du lapiaz, une végétation peut s'y installer. Dans le cas contraire, le lapiaz est complètement stérile.

Pour plus de détails voir le sujet sur le relief karstique.



Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique Fiches_de_présentation_des_roches