Cristallier

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Cristallier : celui qui, par passion, consacre une partie plus ou moins importante de son temps à la recherche des cristaux, et plus particulièrement du " crystal ", en montagne. Le cristallier est un courreur de montagne qui s'adonne à la recherche des minéraux. De nos jours, cette activité plus ou moins aléatoire, est en voie de codification, car il convient de préserver cette activité pluriséculaire.

" Le cristallier est celui qui porte, en quelque manière, ses mains dans des amas d'étoiles pour en caresser les pierreries " G. BACHELARD

" Il sait ce que ça coûte de décrocher des cristaux qui résistent, touiller à tâtons dans la glaise qui colle et s'entailler les mains avec des éclats de quartz qui coupent comme des rasoirs, se taper sur les doigts quand la massette dévie dans le noir, tenir des positions incommodes dans les cailloux qui te rentrent dans les genoux, les épaules, le dos, subir des positions qui te broient les reins... Porter comme un âne bâté, coucher dehors dans le froid, l'inconfort. " Roger CANAC

Citation empruntée à Minéraux de France :

" Le quartz est recherché depuis des siècles dans le massif du Mont-Blanc, des documents l'attestent dès le dix-septième siècle. A cette époque les cristaux sont recherchés pour être vendus aux tailleries, notamment de Paris, Genève et Milan. Les hommes exploitant les cristaux de quartz pour en faire le commerce sont appelés "cristalliers". L'intérêt pour les spécimens de collection n'apparaîtra qu'à la fin du dix-huitième siècle. De nos jours encore, d'intrépides cristalliers parcourent le massif du Mont-Blanc à la recherche de spécimens. La pratique de l'alpinisme est de rigueur. Cette collecte permet de sauver de très nombreux spécimens, qui sinon seraient détruits par l'érosion, notamment le gel, la glace et les éboulements. Le massif produit de fantastiques cristaux de quartz fumé et incolore, parfois avec une cristallisation particulière appelée "gwindel", et d'inouïs cristaux de fluorite rose, les meilleurs connus. De très nombreuses autres espèces ont été découvertes. "


Retour à Lexique des termes employés en minéralogie