Andradite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Andradite
[[Image:{{#if: 250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom Minéral dédié au minéralogiste brésilien J.B. d'Andrada & Silva (1763-1838), professeur de minéralogie, fondateur de l'École des Mines du Brésil à Ouro Preto, MG.
Localité type localité type inconnue.
Auteur(s) de la description J.S. Dana
Date de la publication 1868
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Grenats.
Sous-classe chimique Nésosilicates.
Formule chimique Ca3Fe2+3(SiO4)3. Impuretés, traces : Ti, Cr, Al, Mg.
Système cristallin Cubique
Classe de symétrie 4/m -3 2/m Holoédrie cubique.
Réseau de Bravais Centré I.
Dureté "Mohs" de 6,5 à 7.
Densité de 3,8 à 3,9.
Clivages Pas de clivage.
Cassures Irrégulière, conchoïdale. Minéral fragile, cassant.

Andradite :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
L'andradite forme une série substitutionnelle avec le grossulaire et une autre avec la schorlomite.
L'andradite portait autrefois le nom de mélanite, cette appellation reste attachée aux andradites de couleur noire, généralement titanifères (voir titane).
La variété colorée la plus célèbre est le démantoïde vert. La variété démantoïde a un pouvoir dispersif qui la fait rechercher comme gemme.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, opaque. Certaines variétés sont gemmes. Indice de réfraction : 1,88.
  • Couleur : Jaune vert, vert jaunâtre, brun, brun verdâtre, rougeâtre, noir grisâtre, noir, incolore, rouge brunâtre, vert.
  • Éclat du minéral : Adamantin, vitreux, résineux, mat.
  • Trace : Blanche.
  • Critères de détermination :
  • Morphologie des cristaux : Rhombododécaédrique (grenatoèdre), trapézoédrique, hexoctaédrique.
  • Macles : Pas de macles.
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus, fins, compacts, grossiers, en grains.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : Gites du métamorphisme de contact. Les démantoïdes sont extraits de serpentinites chromiféres.
  • Utilisations : C'est principalement comme abrasifs que les grenats sont utilisés. Il existe une utilisation en horlogerie : les fameux rubis des mouvements à échappement sont, en réalité, des grenats. Enfin, certaines variétés sont employées en gemmologie.
  • Échantillons de collection : Val Malenco, Italie ; Nijnetagilsk, Oural, Russie ; Moravieza, Roumanie ; San Benito, Californie, USA ; …
En France : Dielette, Manche ; Lantigné, Saone-et-Loire ; …
447 grenat.jpg
Andradite, Mali

Retour à la liste des fiches minéraux