Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Niveau

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Niveau
NIVEAU

Niveau (n. m.) ou assise, ou horizon, ou strate  : Couche géologique que l'on peut caractériser - par sa nature pétrographique, ou par son contenu paléontologique - sur une certaine distance.

Courbe de niveau (g.n. f.) ; en anglais topographic contour : Courbe dont tous les points sont à la même altitude. Ces courbes, relevées sur le terrain, sont reportées sur les cartes topographiques, géologiques, etc.
Courbes isobathes, du grec isos, égal, et bathus, profond.
Courbes isohypses, du grec isos, égal, et hupsos, hauteur.
Courbes isopièzes, du grec isos, égal, et piezen, presser (voir, plus bas, niveau piézométrique). (Voir aussi Iso).

Horizon (n. m.) du grec horizien, borner : Niveau mince distinct au sein d'une série sédimentaire, d'un sol, etc. (Voir aussi Couche).

Niveau de base (g.n. m.) ; en anglais base level (of erosion) : Niveau du point d'aboutissement d'un cours d'eau, que ce soit le niveau de la mer, lorsqu'il s'agit d'un fleuve, le niveau d'un confluent, d'un lac, d'une dépression endoréique, lorsqu'il s'agit d'une rivière, c'est, en tous les cas, le niveau au dessous duquel le cours d'eau considéré ne peut pas creuser.

Niveau de compensation des carbonates (g.n. m.) ou profondeur de compensation des carbonates ; en anglais carbonate compensation depth abrégé en CCD : Profondeur à partir de laquelle on ne trouve plus de carbonates dans les sédiments marins, car ils sont dissous dans ces conditions de température et de pression. Ce niveau varie en fonction des conditions locales, du taux de sédimentation, de la productivité en carbonates de la tranche d'eau sus-jacente. Ce niveau, qui semble avoir varié énormément dans le passé est aujourd'hui compris entre - 4 500 et - 5 000 mètres. À des profondeurs plus importantes, se trouvent les argiles des grands fonds, sauf si des apports de débris calcaires ou siliceux se sont produits…
Niveau de compensation de l'aragonite
Niveau de compensation de la silice.

Niveau phréatique (g.n. m.) ; en anglais water table, phreatic surface : Niveau d'équilibre de l'eau dans les puits. (Voir aussi : Nappe phréatique).

Niveau piézométrique (g.n. m.) du grec piezen, presser, et metron, mesure ; en anglais piezometric surface, potentiometric surface : Niveau que peut atteindre l'eau d'une nappe souterraine dans un tube (dit piézomètre) qui y est enfoncé. La surface piézométrique d'une nappe se définie en chaque point par l'altitude du niveau piézométrique de cette nappe ; elle suit, avec quelque atténuation, les irrégularités du terrain ; elle se représente, en cartographie par des courbes de niveau piézométriques, ou courbes isopièzes.
Si, pour une nappe libre, ce niveau se confond avec celui de la surface libre de la nappe, pour les nappes phréatiques c'est le niveau de l'eau dans les puits (voir ci-dessus " niveau phréatique").
Dans le cas des nappes captives, le niveau piézométrique est plus élevé que la surface de la nappe, laquelle est limitée vers le haut par une formation imperméable, l'eau est donc sous pression. Si l'on fore, l'eau va monter dans le forage (puits artésien au sens large) et, si le niveau piézométrique est davantage élevé que la surface topographique, l'eau pourra jaillir à l'extérieur (puits artésien au sens strict, dans ce dernier cas, on a affaire à une nappe artésienne).
Rabattement. Lorsque l'on prélève de l'eau dans une nappe, par pompage, soutirage, etc. le niveau piézométrique s'abaisse localement ; ce phénomène porte le nom de rabattement. Le rabattement peut - également - mettre fin au jaillissement de puits artésiens…

Niveau structural (g.n. m.) ; en anglais structural level (in the crust) :

(Page en cours…)

Modifier
Dernière modification de cette page le 30 janvier 2011 à 23:40.
  Cette page a été consultée 5 206 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements