Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Maxonchamps

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Maxonchamps
Mine de Maxonchamps
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Rupt-sur-Moselle, Vosges
Ville la plus proche
Région Lorraine
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès interdit
Temps de visite nécessaire
Voir

Maxonchamps est un hameau de Rupt-sur-Moselle, commune qui est située au sud-est du département des Vosges et de la région Lorraine. Elle est bordée au sud par le département de la Haute-Saône et la région de Franche-Comté.

  • Historique : C’est durant la guerre qu’un ajolais curieux, M. Romary découvrit le filon de fluorine sur un chemin forestier au-dessus de Maxonchamps.
    Après études, un premier chantier est ouvert et, 15 ans plus tard, par la Société Minière du Haut du Them, quelques ouvriers commencèrent à extraire le minerai à la pioche et avec des chariots à bœufs.
    Dans les années 1960, les premières machines sont entrées en action et des galeries ont été percées. (En 1999, à la fermeture, il y avait 5 entrées au jour et deux par un puits de 180m).Au total 5 km de galeries avec des magasins de dépilage.
    En 1972, une entreprise polonaise a repris les travaux, en employant une cinquantaine de personnes et du matériel plus performant. Une laverie fut même installée.
    En 1979, un éboulement causa la mort d’un mineur.
    En 1990, le patron âgé, un filon moins riche et des machines vieillissantes conduisirent à la fermeture de la mine en 1999.
    En 2000 la mine fut obstruée.
    De 1959 à 1999 environ 75 000 tonnes de fluorine furent extraites, plus un peu de barytine.


  • Minéraux :
La fluorite est bien sûr le plus souvent massive, cependant des géodes cristallisées ont été trouvées à tous les niveaux du gisement. Les cubes de fluorite sont assez souvent fort volumineux, avec couramment des arêtes de cube de 10 à 20 cm, parfois plus, mais ils sont le plus souvent recouverts entièrement d’une multitude de cristaux de quartz blanchâtres/laiteux. Les cristaux de taille plus modeste sont parfois partiellement exempts de cette couverture, rarement totalement. On peut alors constater de belles couleurs pour la fluorite, notamment des bleus assez prononcés, des jaunes, des nuances violacées. Des cubes présentent quelquefois de manière zoné plusieurs couleurs. Ces couleurs sont assez sensibles à la lumière. La fluorite contient assez souvent des inclusions de sulfures.
Parmi les autres minéraux présents, on note que la barite et la calcite sont rares,
On trouve de la galène, qui a donné très rarement et localement de la pyromorphite, quelques très beaux spécimens jaune-paille à orangé sont connus sur fluorine violette, mais aussi verte sur quartz et fluorine...
On peut aussi noter la cérusite, la wulfénite, l’azurite, la malachite, la langite, la chalcopyrite,…

Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 7 juin 2010 à 04:54.
  Cette page a été consultée 3 016 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements